Cinéma : palme verte et carton rouge

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Le porte parole de nos valeurs cette quinzaine est « Des hommes et des dieux » de Xavier Beauvois, avec ses moines cisterciens pour qui la sobriété n’est pas un vain mot. Le récipiendaire de notre opprobre est « Twelve » de Joël Schumacher avec sa jeunesse dorée d’Upper East Side, creuse et dépensière.