Forêt et culture en Amazonie : rencontre avec le chef du peuple Kuntanawa

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Exterminés au cours du siècle dernier, les indiens Kuntanawa dans l’Etat de l’Acre au Brésil, existent à peine pour l’Etat brésilien. Ils ne sont plus que 370 aujourd’hui. Longtemps privés de leur langue et de leur culture, ce peuple veut préserver sa forêt ravagée, notamment par l’exploitation illégale du bois, et récupérer leur identité et savoir-faire. Ils ont d’ailleurs commencé un Pur Projet de reforestation cette année : ce sont près de 27 000 arbres qui ont été replantés sur leurs terres. Rencontre exceptionnelle avec Haru Kuntanawa, jeune leader charismatique du peuple Kuntanawa, et Ninawa, guide leader spirituel de la tribu Kaxinawa, venus en France en septembre dernier aux Ateliers de la Terre à Evian et à l’ONU à Genève, pour témoigner de leurs engagements. Actuellement, Haru se mobilise pour le mouvement indigène «Corredor Pano», qui a pour objectif de préserver et promouvoir les modes de vie permettant d’établir une relation harmonieuse et durable entre les hommes et la terre.