Chasse, réchauffement climatique… Avenir noir pour l’ours blanc

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

chasse à l’ours polaire proposé par Northwoods Adventures

Quand on voit des tours opérateurs se vanter de leur chasse d’ours blancs sur l’Internet contre environ 18 000 dollars, on se demande où va le monde ! Pourtant, traquer cet animal, alors qu’il n’en reste plus que 20 000 à 25 000 à l’état sauvage, ne serait pas néfaste pour le WWF. Contrairement à d’autres associations de protection des animaux, l’ONG est hostile à une interdiction totale du commerce des fourrures et trophées d’ours blanc : le déclin de la population serait d’abord dû au changement climatique.