Journée mondiale des zones humides, le 2 février : la forêt à l’honneur !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

En France, le rythme de destruction des zones humides va en s’accélérant. Plus des deux tiers ont déjà disparu en un siècle. Aujourd’hui, ces espaces ne représentent plus que 3% du territoire national. Pourtant, l’abandon, ou l’assèchement pur et simple, de ces espaces fourmillants de vie serait un vrai désastre pour l’homme. C’est d’ailleurs tout l’enjeu de la Journée mondiale des Zones Humides (JMZ) qui se déroule le 2 février prochain.

Les zones humides : les écosystèmes les plus menacées de la planète

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Lieux d’origine des éco-systèmes les plus riches et les plus variés de la planète, les « zones humides » sont aussi les plus directement menacés. Marais, fleuves, tourbières, ruisseaux mais aussi les plages ou les rivières souterraines…ces infrastructures naturelles sont de véritables poumons économiques et sociaux. Mais alors, comment enrayé un phénomène qui a déjà fait disparaître près de la moitié des zones humides ? Depuis 40 ans, la France s’est engagée à préserver les zones humides sur son territoire, notamment à travers la signature de la convention internationale de Ramsar(1986), encadrée par l’ONU. Et justement, pour en parler, NEOPLANETE a reçu Anada Tiéga, secrétaire général de Ramsar. A écouter ci-dessous.