Les animaux de la semaine : la rupture de Buddy et Pedro, la chasse à la baleine financée par le fonds d’aide aux victimes de Fukushima, un chat milliardaire et le secret des chants des cétacés

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Au menu des animaux de la semaine : la rupture de Buddy et Pedro, la chasse à la baleine financée par le fonds d’aide aux victimes de Fukushima, un chat milliardaire et le secret des chants des cétacés. A écouter (3’03)

Le voyage bleu de Claire et Sylvain

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Claire et Sylvain, respectivement 31 et 33 ans, s’apprête à pédaler fort pour la planète ! Le 20 juillet prochain, ils partent pour un long périple d’un an en tandem afin de sensibiliser le grand public à la préservation des océans et à la protection des cétacés. Les destinations prévues sont l’Europe, l’Asie et l’Océanie. Un voyage qui promet d’être riche en émotions.

Mobilisation contre la captivité des dauphins

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Le samedi 7 mai à Nantes, Nice et Paris, l’association One Voice organise une manifestation nationale contre la captivité des dauphins, peu après la réouverture annuelle des delphinariums. Une journée d’autant plus importante que One Voice publie un rapport où la France demeure le pays le plus mal placé en matière de perception de souffrance des dauphins captifs, en Europe.

Les baleines à bosse récupèrent, mais les autres cétacés font face à des menaces croissantes.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

D’après un communiqué IFAW du 11 août 2008

Une révision du statut des baleines à bosse sur la Liste Rouge des Espèces menacées a été annoncée par l’UICN (l’Union mondiale pour la conservation de la nature) dont le siège est à Gland, en Suisse. La baleine à bosse, dont le nombre avait énormément baissé, pour atteindre un niveau très bas en 1970 du fait de la chasse commerciale, a considérablement repris depuis 40 ans, grâce à la protection internationale. Son statut est donc passé de « vulnérable » à « préoccupation mineure »sur la Liste Rouge. Deux sous-espèces, les baleines à bosse d’Océanie et celle du Golfe Persique sont encore classées comme en danger.