Bd et écologie coincent la bulle

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Avec un petit peu plus de 40 millions de bandes dessinées vendues en France, le 9ème art est très consommateur de papiers et d’encre chimique mais reste très sensible à l’environnement