Chocolat : Nestlé veut mieux cultiver le plaisir

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Chocolatophile, ceci est pour vous ! A l’occasion du Salon du Chocolat qui se tiendra à Paris du 20 au 24 octobre prochain, Nestlé chocolat présente son Plan Cacao et sa nouvelle vision du plaisir. La consommation de cacao dans le monde a augmenté de 14 % durant ces 5 dernières années alors que les producteurs abandonnent la culture peu rentable, au profit d’autres cultures comme celles du caoutchouc et du palmier à huile. Nestlé consacre 3 millions d’euros par an pour des initiatives de formation, d’éducation et d’innovation visant à assurer la gestion durable du cacao. La firme s’est aussi engagée dans un transfert vers une huile de palme certifiée « durable » pour atteindre 50 % fin 2011 et 100 % d’huile de palme certifiée en 2015. Interview de Jean-Manuel Bluet, Directeur Développement Durable de Nestlé.

L’échalote passe à la casserole

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

L’échalote est une plante bulbeuse, cultivée comme plante condimentaire et potagère. La plante est très voisine de l’oignon. Contrairement à celui-ci, reproduit par semis, l’échalote est reproduite par voie végétative (plantation de bulbes). Sa saveur est également plus marquée que celle de l’oignon. On plante les bulbes, soit en automne, d’octobre à décembre, soit en fin d’hiver (Mars – Avril) selon les variétés, souvent sur un paillage plastique. La récolte intervient selon les cas entre cinq et neuf mois après la plantation, vers le mois de juillet. On prête à l’échalote d’excellentes vertus médicinales, notamment tonicardiaques, diurétiques et cholérétiques.

Prince de Bretagne fête ses 40 printemps

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

La Bretagne : son caramel au beurre salé, ses Fest-Noz et…ses légumes ! Paradis de l’agriculture intensive, il existe cependant des initiatives responsables comme Prince de Bretagne, qui prône l’agriculture raisonnée. 2 500 agriculteurs ont rejoint la marque leader de légumes frais en Europe. Immersion en plein cœur du Finistère, berceau de la marque, en compagnie des producteurs. Des rencontres riches en saveurs.

Le Guide de l’agroécologie en pratiques d’Agrisud

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Selon les derniers chiffres de la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture), dans le monde, 1 personne sur 7 est sous ou mal-nourrie. Alors, après 20 ans à aider et former les paysans et exploitants des pays du Sud, le réseau Agrisud International propose aujourd’hui un « Guide des bonnes pratiques agroécologiques » afin de trouver des solutions techniques et politiques aux problèmes liés à la faim dans le monde.