Une tribu amazonienne devient geek pour sauver la forêt

Guyane_fr_savane-roche_virginie wikipediaC’est l’histoire d’une tribu indienne pour le moins originale… elle a constitué une véritable « geek team » afin de lutter contre la déforestation de leur environnement.

ENV 17 01

 

 

Version écrite de la chronique

Les Suruis, cette tribu d’environ 1200 membres, vivent dans le Nord-Ouest du Brésil dans l’Etat du Rondônia au cœur de la forêt amazonienne, tout près de la Bolivie. Ce qui est surprenant c’est qu’il ont troqué flèches et arcs contre smartphones et ordinateurs portables afin de lutter pour la sauvegarde de cette forêt équatoriale. Ils protègent à eux seuls 2500 km 2 de la forêt amazonienne.

Comment luttent-t-ils ?

Ils surveillent les bûcherons qui abattent illégalement les arbres. Ils les prennent en photo puis publient ces preuves sur le web à partir de leurs smartphones. Une carte virtuelle sur Google Earth leur permet de s’informer de l’état de leur forêt au jour le jour.

Pourquoi cette tribu s’intéresse-t-elle à l’informatique ?

Almir Narayamogo, un chef surui de 38 ans, est parti étudier la biologie à l’université. Là-bas, il a découvert que grâce à Internet, des tribus indiennes arrivaient à communiquer avec la Banque Mondiale par exemple. Conscient du risque de la disparition de sa tribu, il a imaginé la sauver grâce à nos techniques de communication. Il a fait des pieds et des mains pour être reçu au siège de Google pour développer Google Earth sur sa région. L’équipe de Google a été tellement émue par son discours qu’elle lui a même apporter des ordinateurs, des serveurs informatiques et des GPS et qu’elle lui a envoyé des pros pour leur apprendre à s’en servir. Aujourd’hui, l’objectif d’Almir, est de reboiser l’Amazonie, tout simplement. Sacré challenge! Pour réussir, il faut planter 1 million d’arbres et avec l’ONG Aquaverde, ils en ont déjà replanté plus de 120 000, pas mal non ?

La chronique « Environnement » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce vendredi 17 janvier 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.