Sunjammer : à la conquête de l’espace à la voile… solaire

Sunjammer-solar-sail-prototype crédit wikipedia commonsLa conquête de l’espace s’effectuera désormais à la voile ! C’est en tout cas le pari de la NASA, associée à la société privée Space X, qui compte bien envoyer dans l’espace dès novembre 2014, un engin à voile solaire !

Sunjammer-la-voile-solaire-

 

Version écrite de la chronique, collaboration Nathalie Cayzac

Baptisé SunJammer, cet appareil sera lancé, comme passager secondaire avec un satellite climatique, jusqu’à 1,5 millions de kms de la Terre. C’est là que va se déployer cette voile immense d’une finesse presque incroyable : plus d’1 km2 de surface et une épaisseur de 5 microns, c’est-à-dire 0.005 mm ! Ensuite il lui faudra parcourir plus d’1.5 millions de kms supplémentaires, propulsée cette fois par les particules de lumière (les photons) qu’émet le Soleil

Son carburant, l’énergie solaire ?

C’est un défi qui pourrait bien changer la donne en matière aérospatiale, nous dit le Parisien Mag : l’aventure SunJammer ne coûte QUE 22 millions d’euros quand la NASA en dépense en moyenne 330 pour envoyer une navette spatiale en orbite !!! Economiquement mais aussi écologiquement, cela mérite d’être considéré…

Et quelle va être la mission de SunJammer d’après les scientifiques ?

Dans un 1er temps, et ils sont très honnêtes à ce sujet, ils veulent voir si cela marche, si cette immense voile se déploie puis se comporte comme on l’attend; la NASA ne se lance pas à l’aveugle : il y a eu des précédents dont le projet NanoSail D2 qui en 2011 s’est soldé par un succès encourageant mais la voile ne mesurait que 10 m2… Là, on navigue carrément à une autre échelle… SunJammer embarquera également des instruments de météorologie spatiale et de surveillance du Soleil. On voudrait saluer Guy Pignolet, président et créateur de l’association U3P (union pour la promotion de la propulsion photonique) visionnaire, français et grand monsieur du CNES…. En 1981, déjà il envisageait une régate Terre Lune à la voile solaire! Aujourd’hui, grâce à des gens comme lui, on peut tout imaginer… y compris une nouvelle façon d’aborder Mars … à terme !

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mardi 3 décembre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.