Stop aux massacres du Grind !

La Fondation Brigitte Bardot et Sea Shepherd ont réuni leurs forces pour mener une campagne contre le Grind. Il s´agit d´une pratique qui consiste à regrouper des groupes de dauphins pilotes pour les tuer sur les plages aux Iles Féroé.

Fin septembre, des centaines de personnes se sont réunies à Paris pour dénoncer la pratique du Grind aux Iles Féroé, appartenant au Danemark. Une tradition aussi préoccupante que le massacre de phoques mais peu connue du grand public.

Quatre semaines de mission en mer ont été réalisées aux Iles Féroé. Ensuite, lors du rassemblement parisien, une « cour funèbre » portant le corps d´un jeune dauphin a été emmenée jusqu´aux portes de l´ambassade du Danemark. L´ambassade a refusé tout dialogue.

Quand la tradition devient cruauté

Mais en quoi consiste exactement le Grind ? Il s´agit d´une tradition ancestrale qui se maintient sur l’archipel des Iles Féroé, situé au nord de l´Atlantique entre l´Écosse et l´Islande. Cette pratique a comme but de parquer et tuer sur les plages des globicéphales. Quelle espèce ? Des dauphins noirs à tête ronde qui peuvent atteindre 6 mètres de long et qui vivent plus de 40 ans.

A savoir : le Grind ne fait l´objet d´aucun commerce et n´a aucune réalité économique. Il est pratiqué uniquement par tradition, qui veut que la viande soit partagée entre les habitants. Cependant, la chair, chargée de métaux lourds, est impropre à la consommation selon les médecins.

Les actions et les contradictions

La pratique du Grind reste le plus grand massacre de mammifères marins en Europe. Elle nous rappelle le massacre de phoques au Canada. Il s´agit donc d´une contradiction car l´Union Européen vient d´interdire les produits dérivés de phoque. Mais elle continue à permettre cette chasse aux dauphins…

Pour ouvrir les yeux à l´Europe face à cette tragédie, la Fondation Brigitte Bardot et Sea Sheperd veulent alerter le Parlement Européen. Les deux organisations affirment que la marine danoise contrôle le territoire de pêche et protège les navires qui abattent les globicéphales.

Cette année, 950 dauphins ont été tués et 12 Grinds ont eu lieu. Les deux organisations ont développé une mission de quatre semaines cet été aux Iles Féroé, période pendant laquelle un seul Grind a eu lieu. Pour protéger et éloigner les cétacés, des balises acoustiques sont immergées le long des côtes.

Petit rappel enfin : le Danemark est un pays signataire de la Convention de Berne de 1979, laquelle garantit la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l´Europe par une coopération entre les États.

Plus d´info, photos et vidéos

http://www.stop-the-grind.com/
http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actu.php?id=40277
http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actu.php?id=40273

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone