Insolite : Le soutien-gorge anti-viol

©meltycampus.frC’est pour lutter contre les violences sexuelles quotidiennes faites aux femmes en Inde que  des étudiants hindous ont eu une idée de génie :  créer un soutien-gorge ultra disuasif, qui impulse des décharges électriques aux hommes qui seraient tentés d’avoir les mains baladeuses.

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2013/04/Le-soutien-gorge-electrique-124144355.mp3|titles=Le-soutien-gorge-electrique]

Rappel des chiffres : Selon une enquête publiée lundi 8 avril par l’AFP, en Inde, les viols auraient bondi de 148% entre le 1er janvier et le 24 mars par rapport à 2012 et les agressions sexuelles de 600%. Depuis le viol collectif et la mort d’une étudiante à New Delhi en décembre dernier, 250 affaires de viol ont été enregistrées dans le pays, selon les chiffres l’agence Press Trust of India.

Les violeurs seront désormais au courant©20min.ch

Devant ce bilan effrayant, trois jeunes ingénieurs de l’école de Chennai (Sud de l’Inde) ont décidé de mettre au point une de leurs inventions et ainsi apporter leur contribution pour lutter contre ce triste phénomène de société dans le pays, où une femme est violée toutes les 20 minutes. L’élaboration « successful » de ce sous-vêtement insolite, leur a valu le “Gandhian Young technology Innovation Award 2013”, prix d’excellence décerné par la nation.

Pareil qu’un Taser ?

D’après un article de Konbini. com, le soutien-gorge est équipé de capteurs sensoriels et agit comme un Taser. Il envoyer des décharges électriques de 3.800 kilovolts, et ce,  jusqu’à 82 fois. Résultat : “la personne qui tentera de molester une fille recevra le choc de sa vie”, a expliqué au Times of India, Manisha Mohan, co-créatrice du projet. Que les femmes se rassurent, cette technique ne présente aucun danger pour elles car la face intérieure du sous-vêtement est isolée avec une substance chimique appelée polymère.

©christophecourteauS.A.V

Et le travail de ce soutien-gorge défensif ne s’arrête pas là. Une fois que les agresseurs ont reçu une décharge et grâce à son GPS intégré et d’un système de communication mobile, il envoie un SMS à un numéro d’urgence de la police et aux parents de la jeune femme. Nouvel objectif de nos trois étudiants : rendre leur prototype plus discret et résistant à l’eau, et commercialiser leur lingerie fine anti-viol avant la fin du mois d’avril.

En février, déjà, le gouvernement annonçait vouloir créer une montre anti-viol pour permettre aux femmes d’alerter la police lors d’une agression. Doucement mais surement, les choses avancent, pour la prise en compte des droits et du respect des femmes dans un pays censé représenter « la plus grande démocratie du monde ».

Cette chronique « Bonne Nouvelle » a été diffusée le mardi 9 avril 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète les chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement » de Yolaine de la Bigne, enrichies de photos, de vidéos et de liens internet. 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.