Mieux dans son assiette : les soupes de l’hiver

fred_v - FlickrLa fin de l’hiver n’est pas pour tout de suite. Pour l’occasion, notre conseillère écolo-cuistot, Martine Camilleri nous donne de bons conseils pour réaliser de savoureuses soupes bio. Bon appétit !

Tous les dimanches matin je vais au marché et je cuisine une soupe de légumes pour trois jours. Elle va ensuite se décliner en 3 soupes très différentes pour 3 soirs qui se suivent. Pour remplir mon panier, je me fie à la liste d’aliments à acheter bio de préférence. Pour les autres je vais chez des petits producteurs locaux (on les reconnaît à leurs cagettes sans étiquette imprimée, et parce que leur éventail de choix n’est pas très grand) ou chez des revendeurs en choisissant des produits de ma région (c’est écrit au dessus sur les ardoises !).

J’achète chez mon petit producteur bio :

4 navets (s’il y a des jaunes, je les prends ils ont plus de goût), 2 ou 3 (plutôt qu’un gros) rutabaga (qu’on appelle aussi chou-navet), 1 gros céleri rave (il doit sentir la noisette fraîche), 2 poireaux, 3 ou 4 pommes de terre, du thym, du laurier, de l’ail des oignons, une tige de céleri ou pas…  Je remplis mon panier un peu comme on va au potager chercher des légumes pour une grosse soupe, pas plus. J’achète aussi du Parmesan et du fromage  frais (du genre Saint Moret, moi, j’aime bien le Philadelphia), 1 tranche fine de jambon de pays pas trop salé. Voilà ma promenade-cueillette est finie.

En cuisine (3/4 h)

J’épluche, coupe en dés (2cmx2cm), et mets dans cet ordre dans ma marmite remplie d’eau : rutabaga, céleri rave, pommes de terres, oignons, vert du poireau, gros sel.

0 h10 mn, j’ajoute les navets et les feuilles du chou fleur laissées entières.

0 h15 mn, les courgettes, le blanc des poireaux.

0h 20 mn, Grand maxi, je stoppe le gaz.

Il faut que cette soupe soit cuite un peu al dente, car elle va être réchauffée.

Martine CamilleriJour 1 : Je réchauffe la quantité de 2 grands bols (ceux des soupes chinoises), j’ajoute une cuillère de crème fraîche (ou de Philadelphia, ou…) La soupe devient laiteuse, douce et onctueuse, bien réveillée avec quelques grains de poivre moulus (ou du piment d’Espelette). >5 mn de cuisine

 

 

 

Martine CamilleriJour 2 : Je réchauffe la quantité de 2 grands bols (ceux des soupes chinoises), j’ajoute un pesto vite fait (sel, ail et feuilles du céleri (ou de persil) pilés, le tout allongé à l’huile d’olive), j’ajoute du parmesan en copeaux. >7 mn de cuisine

 

 

 

 

Martine CamilleriJour 3 : Je mixe le reste en soupe épaisse. Je fais griller à la poêle sèche, 2 ou 3 tranches de bacon (ou une de jambon de pays), que j’émiette sur le dessus juste avant de servir. J’ajoute quelques croutons >7 mn

Pas de cuisine et peu de vaisselle nous font passer déjà 3 bonnes soirées…

 

Retrouvez d’autres recettes de soupes dans les pages suivantes. 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone