Volez à tir-d’ailes pour découvrir Rio 2 !

RIO 2 affiche FranceAprès les 3  » Age de glace « , et  » Rio  » 1er opus, voici venir dans les salles de cinéma RIO 2 ! L’occasion pour Yolaine de la Bigne de vous faire un point sur la déforesation et le braconnage des aras…

 

ENV 09 04

Version écrite de la chronique, collaboration Nathalie Cayzac

C’est une splendeur, n’ayons pas peur des mots ! On a adoré l’humour, le son, la musique, les couleurs, les animaux, la ville de Rio, la forêt amazonienne chatoyante et vibrante et tout cela en 3D ! Un pitch rapide : Blu est un ara bleu de Spix, un oiseau rarissime ; marié à Perla, ils ont 3 enfants. Blu est un perroquet citadin mais Perla vient de la forêt et elle le convainc de partir quelques jours en famille au cœur de la forêt amazonienne… Le choc des cultures est hilarant évidemment mais aussi émouvant puisque Perla retrouve sa tribu qu’elle croyait décimée.

Si le film est une pure fiction, par contre l’extinction de ces aras bleus en milieu sauvage est, elle, malheureusement, une réalité

Sous ses allures de fable drolatique RIO2 nous raconte une histoire de notre temps, celui de la déforestation de la forêt amazonienne et plus largement de toutes les forêts anciennes. Et l’ara de Spix est emblématique car il ne reste plus un seul magnifique perroquet bleu de cette espèce en milieu sauvage et seulement 90 environ dans le monde, tous en captivité.

Déforestation et braconnage sont les causes de ce drame écologique

Allain Bougrain-Dubourg, président de la LPO explique que les aras de Spix sont victimes de leur fidélité, fidélité à leur habitat, fidélité à leur alimentation, fidélité à leurs congénères : ce qui en a fait des proies faciles pour les hommes avides de leur beauté. Heureusement quelques tentatives sont actuellement à l’œuvre pour les réintroduire dans la nature, notamment au Nord-est du Brésil. Mais avant de former un couple, chacun des derniers survivants doit être placé en quarantaine pour éviter toute consanguinité. Ils doivent avoir le même âge et bien s’entendre, bien sûr ! Enfin, dans leur volière, il faut auparavant leur apprendre à se nourrir sans l’homme et à voler sur de plus grandes distances… En attendant… volez à tir d’ailes voir RIO2 qui vaut son pesant de graines d’oiseaux !

La chronique « Quelle Époque Éthique » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mercredi 9 avril 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Quelle Époque Éthique », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.