Le sommeil en apnée : ça use, ça use !

Panneau-dormir - wikipediaIls empêchent les gens de dormir et peuvent briser des couples. Je parle bien sûr des ronflements.

Mouve Radio web

Version écrite de la chronique, collaboration Eddy Delcher

Et d’un nouveau mal du siècle qui serait souvent responsable des ronflements: l’apnée du sommeil. Ces pauses respiratoires pendant la nuit sont dues au relâchement des muscles de la langue, qui entraîne celle-ci dans l’arrière-gorge et bloque les voies aériennes. C’est un vrai souci, d’où la bonne nouvelle de la société américaine Inspire qui a développé un implant permettant de réduire l’apnée du sommeil de 70 %, et dans certains cas de le guérir totalement ! Une très bonne nouvelle, car jusqu’alors les seules solutions étaient la chirurgie ou le port d’un masque digne de Dark Vador pour dormir – pas très agréable et encore moins sexy !

Et comment ça fonctionne ?

Un petit capteur, placé sous la peau de la poitrine entre deux côtes, détecte l’écartement entre celles-ci. Lorsqu’on arrête de respirer, cet écartement ne bouge plus, auquel cas un signal est envoyé à une électrode placée sur un nerf de la langue. Cela la ramène vers l’avant de la bouche et débloque les voies respiratoires.

C’est un moindre mal car manquer de sommeil a des effets sur le corps importants, je suppose

Une étude de l’American College Health Association menée sur 43 000 étudiants montre que passer une nuit blanche a le même effet sur leurs capacités mentales, et donc leurs notes, que l’abus de cannabis ou d’alcool! Pire : la plupart des étudiants arrivait à mieux se concentrer avec une bonne gueule de bois qu’après une mauvaise nuit de sommeil ! Malgré tout, ce n’est pas une raison pour faire des folies de son corps, préférez quand même le marchand de sable au marchand de vin !

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mercredi 11 juin 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Quelle Époque Éthique », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.