« Sois belle et bats-toi ! », le livre de Yolaine de la Bigne

À l’occasion de la journée de la Femme, le 8 mars, Yolaine de la Bigne défend l’idée d’un féminisme humaniste, celui de féministes féminines, indépendantes, mais – rassurez-vous – qui adorent les hommes !

[nggallery id=194]

Considéré parfois comme ringard, le féminisme fait un retour en force. Pourquoi ?

D’une manière paradoxale et assez cynique, c’est l’affaire DSK qui a libéré la parole, mettant en lumière le retard de la mentalité française. C’est arrivé aussi à une période de renouvellement des mouvements féministes : une nouvelle génération réunissant des femmes décomplexées, sexy, drôles, apaisées avec les hommes, qui veulent changer les mœurs et combattre, en particulier, la violence faite aux femmes qui, hélas, est toujours terriblement présente dans nos sociétés.

Être féministe, c’est quoi, aujourd’hui ?

Loin de l’image désuète de la féministe aigrie avec du poil aux pattes, c’est lutter pour une plus grande égalité entre les êtres humains, quel que soit leur sexe. Il est hallucinant qu’en France, une femme meurt tous les deux jours, sous les coups de son compagnon ! On s’émeut du racisme ou de l’antisémitisme avec raison, alors, pourquoi accepter le sexisme ? C’est monstrueux et stupide, car il est prouvé, par exemple, que ce n’est pas rentable. Une femme qui va à l’école aura un travail, nourrira correctement ses enfants, les éduquera pour qu’ils aient, eux aussi, un travail ; bref, elle se débrouillera et créera de la richesse autour d’elle. Une femme violée, battue, mariée de force, sera malade, sans travail et répercutera le même scénario avec ses enfants, ce qui coûte beaucoup d’argent à la société. On peut donc être féministe par pur pragmatisme !

Pour vous, « le féminisme est l’humanisme du XXIe siècle ». Qu’entendez-vous par là ?

Être humaniste, c’est vouloir une société apaisée, saine, sans violence, basée sur le respect de l’autre. Au XXIe siècle, on devrait être capable de refuser certaines religions, traditions et idées reçues qui maltraitent les femmes depuis des millénaires ! Et quand on voit où en est le monde aujourd’hui, on se dit que ce serait pas mal qu’il évolue, non ?

Propos recueillis par Delphine Janssens.

Retrouvez une interview de Yolaine de la Bigne sur le site www.courleuxsansfrontieres.com

 

3 RAISONS D’ÊTRE FÉMINISTE

■ 7 000 petites filles sont excisées tous les jours.

■ 64 % des 776 millions d’adultes analphabètes sont des femmes.

■ 6 000 crimes d’honneur sont recensés chaque année.

 

Cet article est extrait de Néoplanète 27.

© Photo: Lamartinière

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone