Slow voyage, ralentir en vacances

L’avion, la voiture, les visites, les spectacles… et si vous ralentissiez aussi, en vacances ? C’est ce que suggère le Slow voyage, une forme de tourisme, certes épicuriste, mais responsable. Une bonne façon d’apprendre à prendre son temps et à consommer moins, mais mieux.

« Le slow voyage c’est prendre le temps de découvrir un territoire, une ville ou une région, les gens qui y vivent et observer pour mieux profiter, mieux se souvenir. C’est limiter les distances en automobile, éviter de jongler entre les visites et découvrir des lieux moins fréquentés, moins encombrés, explique Loïc Mathieu, co-fondateur de Terra Mundi. Être en vacances, c’est vivre un moment privilégié, il faut accepter de ne pas tout voir, pour mieux voir. Oublier parfois l’appareil photo et prendre le temps d’une sieste, d’un café en terrasse… »

L’agence de voyages de Loïc Mathieu, Terra Mundi, est la première en France exclusivement consacrée au Slow voyage. Ce qu’elle propose ? De voir une éclipse de lune depuis un voilier ou encore d’arpenter la Chine à pieds ou à vélo. Partie intégrante des vacances, le déplacement n’est plus considéré comme un moyen de bouger, mais participe aussi à l’évasion. En Slow voyage, on privilégie donc le bateau ou le train, des modes de transport qui permettent d’apprécier le paysage et de faire des rencontres.

Avec Terra Mundi, partez au Sénégal, en Australie, en Norvège, aux Etats-Unis ou même France… Vous pouvez créer votre voyage sur mesure ou selon plusieurs thématiques : « À pied », « À vélo », « En auto », « En train ou en bateau », « Bien-être », « Courts séjours charme et nature » ou encore « City Breaks », être en ville mais prendre son temps. La durée ? De 3 jours à 3 semaines en dormant dans des hébergements de charme permettant de connaître les populations et les coutumes locales.

Et si vous partiez quatre jours à Copenhague (dès 680 €) ? Votre programme : découverte de la vieille ville (3h de balade à pied), visite du Danish Museum of Art & Design, croisière dans les canaux, balade à vélo… Ou peut-être préféreriez-vous le séjour de 12 jours « Voile et randonnée sur la côte nord-ouest du Spitzberg (île de Norvège) » ? Se laisser porter par l’eau, observer l’ours polaire, mais aussi faire des escales à Isfjord, Forlandsundet, la baie du Roi, la baie de la Madeleine, et partir en randonnée… Il ne vous reste plus qu’à choisir !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone