Shaun Ellis : un homme peut-il devenir loup ?

C’est une histoire digne des scénarios de films les plus fous… C’est l’histoire de Shaun Ellis, l’homme qui murmure à l’oreille des loups. En 2010, il reste 200 000 loups dans le monde, dont moins de 100 en France. C’est pour leur survie que Shaun a décidé de vivre avec eux. Zoom sur cette expérience hors du commun à l’occasion de la sortie de son livre « Un homme parmi les loups ».

Né en 1966, Shaun Ellis a grandi avec les animaux sauvages, dans une ferme de Norfolk, en Angleterre. Il a toujours appris à respecter l’habitat naturel de la faune sauvage. A l’âge adulte, il devient garde-chasse et US marine dans un commando d’élite. Il rencontre alors un biologiste amérindien qui le décide à s’orienter vers l’étude des loups. Pendant deux ans, il va même vivre dans les Rocheuses, en suivant une meute nuit et jour ! Il les observe, apprend à décoder leur langage et leurs règles sociales. Mais Shaun ne semble pas vouloir en rester là. Son rêve absolu ? vivre avec les loups.

Son souhait va être exaucé en 2008, lorsqu’une louve sauvage abandonne ses trois petits. Shaun Ellis les recueille et les nourrit. Il devient alors le père de ces louveteaux. Lorsque ces derniers atteignent l’âge de trois mois, il les installe dans une réserve au Sud-ouest de la Grande-Bretagne et s’installe avec eux. Il sacrifie alors sa vie privée et abandonne tout le confort utilitariste pour vivre exactement comme les loups. « Ce qui était dur, c’était de gérer mes émotions, car il n’y a pas de sentiment humain chez les loups » souligne Shaun sur France info lors de l’émission « Elle se mêle de tout » diffusée le 14 Avril dernier. Il va jusqu’à simuler la régurgitation de la mère pour nourrir les petits. Shaun décide de prendre la place du mâle dominant dans la meute pour se protéger d’éventuelles attaques… Une place qu’il doit défendre chaque jour. Pour s’intégrer parmi les canins, il a dû changer son mode d’alimentation. En temps que chef de meute, Shaun est chargé de ramener les proies et de manger les abats, morceaux de choix pour les loups. Sa tactique : extraire les abats par avance, les cuire et les remettre ensuite dans la carcasse. Cuire les abats permet à son système digestif de supporter un tel régime alimentaire. Et on peut dire que Shaun surprend bien des médecins ! Ses défenses immunitaires se sont renforcées de jour en jour…

Son but ultime ? Après leur avoir appris à chasser, à s’organiser et à se défendre, les remettre en liberté dans leur milieu naturel. Entre le récit de vie et l’analyse comportementaliste, le livre « Un homme parmi les loups » de Shaun Ellis revient longuement sur son expérience avec cette meute. Il cherche ainsi à supprimer les fausses idées véhiculées sur ces animaux proches de nos chiens domestiqués. Une belle histoire pour mieux connaître le loup, ce prédateur qui a hanté nos rêves d’enfants…

Un homme parmi les loups, Shaun Ellis avec Penny Junor, éditions JC Lattès. Prix public : 20.00 €.

Le magazine Sept à Huit (diffusé dimanche 10 avril 2011 sur TF1) a rencontré Shaun Ellis :




C’est une histoire digne des scénarios de films les plus fous… L’histoire de Shaun Ellis, homme-loup. Le loup est l’animal qui détient depuis toujours les records de victimes du braconnage. En 2010, il reste 200 000 loups dans le monde, dont moins de 100 en France. C’est pour leur survie que Shaun a décidé de vivre avec eux, afin de mieux les étudier.

Né en 1966, Shaun Ellis a grandi avec les animaux sauvages, dans une ferme de Norfolk, en Angleterre. Il a toujours appris à respecter l’habitat naturel de la faune sauvage. A l’âge adulte, il devient garde-chasse et US marine dans un commando d’élite. Il rencontre alors un biologiste amérindien qui le décide à s’orienter vers l’étude des loups. Pendant 15 ans, aux USA et en Europe, il les observe, apprend à décoder leur langage et leurs règles sociales. Mais Shaun ne semble pas vouloir en rester là. Son rêve absolu ? vivre avec les loups.

Son souhait va être exaucé en 2008, lorsqu’une louve sauvage abandonne ses trois petits. Shaun Ellis les recueille et les nourrit. Il devient alors le père de ces louveteaux. Lorsque ces derniers atteignent l’âge de 3 mois, il les installe dans une réserve au sud-ouest de la Grande-Bretagne et s’installe avec eux. Il sacrifie alors sa vie privée et abandonne tout le confort utilitariste pour vivre exactement comme les loups. « Ce qui est dur, c’est de gérer mes émotions, car il n’y a pas de sentiment humain chez les loups » souligne Shaun. Son but ultime ? Après leur avoir appris à chasser, à s’organiser et à se défendre, les remettre en liberté dans leur milieu naturel.

Il va jusqu’à simuler la régurgitation de la mère pour nourrir les petits. Shaun décide de prendre la place du mâle dominant dans la meute pour se protéger d’éventuelles attaques… Une place qu’il doit défendre chaque jour. Pour s’intégrer parmi les canins, il a dû changer son mode d’alimentation. En temps que chef de meute, Shaun est chargé de ramener les proies et de manger les abats, morceaux de choix pour les loups. Sa tactique : extraire les abats par avance, les cuire et les remettre ensuite dans la carcasse. Cuire les abats permet à son système digestif de supporter un tel régime alimentaire. Et on peut dire que Shaun surprend bien des médecins ! Ses défenses immunitaires se sont renforcées de jour en jour…

Entre le récit de vie et l’analyse comportementaliste, le livre de Shaun Ellis revient longuement sur son expérience avec cette meute. Il cherche ainsi à supprimer les fausses idées véhiculées sur ces animaux proches de nos chiens domestiqués. Shaun Ellis désire que le grand public connaisse mieux le loup, ce prédateur qui a hanté nos rêves d’enfants. Il revient aussi sur son retour auprès de sa ‘vraie famille’ : « lorsque j’ai quitté les loups, cela a pris des mois avant que je réussisse à montrer de l’amour à mes proches. » Vous pouvez lire son expérience complète dans un livre écrit avec Penny Junor, publié aux éditions JC Lattès. Prix public : 20.00 €.

Le magazine Sept à Huit (diffusé dimanche 10 avril 2011 sur TF1) a rencontré Shaun Ellis :

http://videos.tf1.fr/sept-a-huit/shaun-ellis-l-homme-loup-6378887.html

Source:
http://www.suite101.fr

France info http://www.france-info.com/chroniques-elle-se-mele-de-tout-2011-04-14-shaun-ellis-l-homme-qui-murmurait-a-l-oreille-des-loups-529870-81-156.html

C’est une histoire digne des scénarios de films les plus fous… L’histoire de Shaun Ellis, homme-loup. Le loup est l’animal qui détient depuis toujours les records de victimes du braconnage. En 2010, il reste 200 000 loups dans le monde, dont moins de 100 en France. C’est pour leur survie que Shaun a décidé de vivre avec eux, afin de mieux les étudier.

Né en 1966, Shaun Ellis a grandi avec les animaux sauvages, dans une ferme de Norfolk, en Angleterre. Il a toujours appris à respecter l’habitat naturel de la faune sauvage. A l’âge adulte, il devient garde-chasse et US marine dans un commando d’élite. Il rencontre alors un biologiste amérindien qui le décide à s’orienter vers l’étude des loups. Pendant 15 ans, aux USA et en Europe, il les observe, apprend à décoder leur langage et leurs règles sociales. Mais Shaun ne semble pas vouloir en rester là. Son rêve absolu ? vivre avec les loups.

Son souhait va être exaucé en 2008, lorsqu’une louve sauvage abandonne ses trois petits. Shaun Ellis les recueille et les nourrit. Il devient alors le père de ces louveteaux. Lorsque ces derniers atteignent l’âge de 3 mois, il les installe dans une réserve au sud-ouest de la Grande-Bretagne et s’installe avec eux. Il sacrifie alors sa vie privée et abandonne tout le confort utilitariste pour vivre exactement comme les loups. « Ce qui est dur, c’est de gérer mes émotions, car il n’y a pas de sentiment humain chez les loups » souligne Shaun. Son but ultime ? Après leur avoir appris à chasser, à s’organiser et à se défendre, les remettre en liberté dans leur milieu naturel.

Il va jusqu’à simuler la régurgitation de la mère pour nourrir les petits. Shaun décide de prendre la place du mâle dominant dans la meute pour se protéger d’éventuelles attaques… Une place qu’il doit défendre chaque jour. Pour s’intégrer parmi les canins, il a dû changer son mode d’alimentation. En temps que chef de meute, Shaun est chargé de ramener les proies et de manger les abats, morceaux de choix pour les loups. Sa tactique : extraire les abats par avance, les cuire et les remettre ensuite dans la carcasse. Cuire les abats permet à son système digestif de supporter un tel régime alimentaire. Et on peut dire que Shaun surprend bien des médecins ! Ses défenses immunitaires se sont renforcées de jour en jour…

Entre le récit de vie et l’analyse comportementaliste, le livre de Shaun Ellis revient longuement sur son expérience avec cette meute. Il cherche ainsi à supprimer les fausses idées véhiculées sur ces animaux proches de nos chiens domestiqués. Shaun Ellis désire que le grand public connaisse mieux le loup, ce prédateur qui a hanté nos rêves d’enfants. Il revient aussi sur son retour auprès de sa ‘vraie famille’ : « lorsque j’ai quitté les loups, cela a pris des mois avant que je réussisse à montrer de l’amour à mes proches. » Vous pouvez lire son expérience complète dans un livre écrit avec Penny Junor, publié aux éditions JC Lattès. Prix public : 20.00 €.

Le magazine Sept à Huit (diffusé dimanche 10 avril 2011 sur TF1) a rencontré Shaun Ellis :















http://videos.tf1.fr/sept-a-huit/shaun-ellis-l-homme-loup-6378887.html







Source:
http://www.suite101.fr

France info http://www.france-info.com/chroniques-elle-se-mele-de-tout-2011-04-14-shaun-ellis-l-homme-qui-murmurait-a-l-oreille-des-loups-529870-81-156.html

C’est une histoire digne des scénarios de films les plus fous… L’histoire de Shaun Ellis, homme-loup. Le loup est l’animal qui détient depuis toujours les records de victimes du braconnage. En 2010, il reste 200 000 loups dans le monde, dont moins de 100 en France. C’est pour leur survie que Shaun a décidé de vivre avec eux, afin de mieux les étudier.

Né en 1966, Shaun Ellis a grandi avec les animaux sauvages, dans une ferme de Norfolk, en Angleterre. Il a toujours appris à respecter l’habitat naturel de la faune sauvage. A l’âge adulte, il devient garde-chasse et US marine dans un commando d’élite. Il rencontre alors un biologiste amérindien qui le décide à s’orienter vers l’étude des loups. Pendant 15 ans, aux USA et en Europe, il les observe, apprend à décoder leur langage et leurs règles sociales. Mais Shaun ne semble pas vouloir en rester là. Son rêve absolu ? vivre avec les loups.

Son souhait va être exaucé en 2008, lorsqu’une louve sauvage abandonne ses trois petits. Shaun Ellis les recueille et les nourrit. Il devient alors le père de ces louveteaux. Lorsque ces derniers atteignent l’âge de 3 mois, il les installe dans une réserve au sud-ouest de la Grande-Bretagne et s’installe avec eux. Il sacrifie alors sa vie privée et abandonne tout le confort utilitariste pour vivre exactement comme les loups. « Ce qui est dur, c’est de gérer mes émotions, car il n’y a pas de sentiment humain chez les loups » souligne Shaun. Son but ultime ? Après leur avoir appris à chasser, à s’organiser et à se défendre, les remettre en liberté dans leur milieu naturel.

Il va jusqu’à simuler la régurgitation de la mère pour nourrir les petits. Shaun décide de prendre la place du mâle dominant dans la meute pour se protéger d’éventuelles attaques… Une place qu’il doit défendre chaque jour. Pour s’intégrer parmi les canins, il a dû changer son mode d’alimentation. En temps que chef de meute, Shaun est chargé de ramener les proies et de manger les abats, morceaux de choix pour les loups. Sa tactique : extraire les abats par avance, les cuire et les remettre ensuite dans la carcasse. Cuire les abats permet à son système digestif de supporter un tel régime alimentaire. Et on peut dire que Shaun surprend bien des médecins ! Ses défenses immunitaires se sont renforcées de jour en jour…

Entre le récit de vie et l’analyse comportementaliste, le livre de Shaun Ellis revient longuement sur son expérience avec cette meute. Il cherche ainsi à supprimer les fausses idées véhiculées sur ces animaux proches de nos chiens domestiqués. Shaun Ellis désire que le grand public connaisse mieux le loup, ce prédateur qui a hanté nos rêves d’enfants. Il revient aussi sur son retour auprès de sa ‘vraie famille’ : « lorsque j’ai quitté les loups, cela a pris des mois avant que je réussisse à montrer de l’amour à mes proches. » Vous pouvez lire son expérience complète dans un livre écrit avec Penny Junor, publié aux éditions JC Lattès. Prix public : 20.00 €.

Le magazine Sept à Huit (diffusé dimanche 10 avril 2011 sur TF1) a rencontré Shaun Ellis :






http://videos.tf1.fr/sept-a-huit/shaun-ellis-l-homme-loup-6378887.html







Source:
http://www.suite101.fr

France info http://www.france-info.com/chroniques-elle-se-mele-de-tout-2011-04-14-shaun-ellis-l-homme-qui-murmurait-a-l-oreille-des-loups-529870-81-156.html







C’est une histoire digne des scénarios de films les plus fous… L’histoire de Shaun Ellis, homme-loup. Le loup est l’animal qui détient depuis toujours les records de victimes du braconnage. En 2010, il reste 200 000 loups dans le monde, dont moins de 100 en France. C’est pour leur survie que Shaun a décidé de vivre avec eux, afin de mieux les étudier.

Né en 1966, Shaun Ellis a grandi avec les animaux sauvages, dans une ferme de Norfolk, en Angleterre. Il a toujours appris à respecter l’habitat naturel de la faune sauvage. A l’âge adulte, il devient garde-chasse et US marine dans un commando d’élite. Il rencontre alors un biologiste amérindien qui le décide à s’orienter vers l’étude des loups. Pendant 15 ans, aux USA et en Europe, il les observe, apprend à décoder leur langage et leurs règles sociales. Mais Shaun ne semble pas vouloir en rester là. Son rêve absolu ? vivre avec les loups.

Son souhait va être exaucé en 2008, lorsqu’une louve sauvage abandonne ses trois petits. Shaun Ellis les recueille et les nourrit. Il devient alors le père de ces louveteaux. Lorsque ces derniers atteignent l’âge de 3 mois, il les installe dans une réserve au sud-ouest de la Grande-Bretagne et s’installe avec eux. Il sacrifie alors sa vie privée et abandonne tout le confort utilitariste pour vivre exactement comme les loups. « Ce qui est dur, c’est de gérer mes émotions, car il n’y a pas de sentiment humain chez les loups » souligne Shaun. Son but ultime ? Après leur avoir appris à chasser, à s’organiser et à se défendre, les remettre en liberté dans leur milieu naturel.

Il va jusqu’à simuler la régurgitation de la mère pour nourrir les petits. Shaun décide de prendre la place du mâle dominant dans la meute pour se protéger d’éventuelles attaques… Une place qu’il doit défendre chaque jour. Pour s’intégrer parmi les canins, il a dû changer son mode d’alimentation. En temps que chef de meute, Shaun est chargé de ramener les proies et de manger les abats, morceaux de choix pour les loups. Sa tactique : extraire les abats par avance, les cuire et les remettre ensuite dans la carcasse. Cuire les abats permet à son système digestif de supporter un tel régime alimentaire. Et on peut dire que Shaun surprend bien des médecins ! Ses défenses immunitaires se sont renforcées de jour en jour…

Entre le récit de vie et l’analyse comportementaliste, le livre de Shaun Ellis revient longuement sur son expérience avec cette meute. Il cherche ainsi à supprimer les fausses idées véhiculées sur ces animaux proches de nos chiens domestiqués. Shaun Ellis désire que le grand public connaisse mieux le loup, ce prédateur qui a hanté nos rêves d’enfants. Il revient aussi sur son retour auprès de sa ‘vraie famille’ : « lorsque j’ai quitté les loups, cela a pris des mois avant que je réussisse à montrer de l’amour à mes proches. » Vous pouvez lire son expérience complète dans un livre écrit avec Penny Junor, publié aux éditions JC Lattès. Prix public : 20.00 €.

Le magazine Sept à Huit (diffusé dimanche 10 avril 2011 sur TF1) a rencontré Shaun Ellis :

http://videos.tf1.fr/sept-a-huit/shaun-ellis-l-homme-loup-6378887.html

Source:
http://www.suite101.fr

France info http://www.france-info.com/chroniques-elle-se-mele-de-tout-2011-04-14-shaun-ellis-l-homme-qui-murmurait-a-l-oreille-des-loups-529870-81-156.html

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone