En covoiture Simone !

motran-ter-136-026_A5La Semaine européenne de la Mobilité bat son plein et aborde plusieurs thèmes : ce jeudi, c’est la 4ème journée nationale du covoiturage.

Covoiturage-transport-economique-ecologique-et-convivial-

 

 

Version écrite de la chronique, collaboration : Nathalie Cayzac

C’est une bonne occasion de rappeler le succès de ce mode de déplacement avec 3 millions d’utilisateurs par an, en France ! A la fois économique, on comprend aisément pourquoi, écologique pour les mêmes raisons, et convivial, il est aussi très pratique car relayé sur Internet par de nombreux sites comme Blablacar, Carpooling ou 123envoiture. Du coup, le développement du covoiturage est très régulier sur les trajets longue distance que représentent les week-ends ou départs et retours de vacances.

Le covoiturage est moins facile à pratiquer sur les trajets domicile/travail

C’est là que l’enjeu se situe: en effet, 3,5% seulement des déplacements domicile/travail s’effectue en covoiturage, ce n’est pas grand-chose, la marge de progression est donc énorme ! Et les enjeux aussi : gain d’émission de CO2, désenclavement des zones peu desservies par les transports, allègement du trafic, convivialité entre les salariés et baisse du stress…. Enjeux d’autant plus importants que ces petits trajets de courte distance représentent 85% de l’utilisation de la voiture.

Alors qu’est-ce qu’on peut faire pour le développer?

Chacun d’entre nous peut déjà se mettre en contact avec son voisin ou son collègue de bureau ! Si vous n’êtes pas convaincu, lisez l’essai de Frédéric Denhez aux Editions Actes Sud : « La fin du tout-voiture ». Documenté et subjectif, on peut y trouver des informations mais aussi des commentaires tel que celui-là : « L’auto n’est plus tout à fait un rêve ou un totem social. Elle est un mal nécessaire ».

La chronique « Environnement » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce jeudi 19  septembre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.