Semaine des grands fauves

©natgeowild

Après le succès de l’édition précédente, la chaîne Nat Géo Wild organise une deuxième « Big cat week » pour sensibiliser le grand public à la situation alarmante des grands fauves.

Tristes tropiques 

Le réchauffement climatique et la surexploitation du bois des forêts tropicales sont responsables de la fragmentation et de la diminution progressive des différentes espèces de fauves à travers le monde. Parmi eux, les grands fauves, décimés pour leur fourrure et leurs organes (utilisés dans beaucoup de médecines traditionnelles) et menacés d’extinction naturelle à cause de la disparition de leurs habitats et de la pollution.

©natgeowild

Selon Dereck Joubert, explorateur résident de la National Geographic Society, « Le niveau d’extinction des grands fauves est tel que qui si nous n’agissons pas, nous serons bientôt responsables de leur disparition de la surface de la terre ».

Du lundi 25 février au dimanche 3 mars Nat Géo Wild diffusera une série de documentaires sur ces prédateurs indispensables à la chaîne alimentaire et à l’équilibre de la biodiversité.

Lundi 25 février à 17h15 et 20h35 : Puma, lion des Andes

Mardi 26 février à 17h15 et 20h35 : Jaguar, félin fantôme

Mercredi 27 février à 17h15 et 20h35 : L’attaque des félins

Jeudi 28 février 17h15 et 20h35 : Le léopard d’Afghanistan

Vendredi 1e mars 17h15 et 20h35 : Tigres en alerte

Samedi 2 mars à 20h35 : Les derniers lions

Dimanche 3 mars à 20h35 : Ma vie de Léopard

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Mathilde Samama, étudiante en dernière année à Sciences PO, en Master Développement Durable.