See’up, la première lunette en libre service

Une personne sur trois est concernée par la presbytie en France et, en 2020, 40% de la population le sera. Face à ce constat, trois Lyonnais ont eu une idée originale : mettre à disposition des lunettes de lecture dans les établissements publics où il y en a besoin. See’up est né.

A la banque, à La Poste, au guichet, au restaurant… Ne vous est-il jamais arrivé d’oublier vos lunettes alors que vous en aviez besoin pour lire un document, un formulaire ou un menu ? Partant de ce constat, trois Lyonnais amis de lycée, ont créé See’up, une société et une marque de lunettes en libre service pour presbytes.

A 24 ans, Xavier Aguera, Quentin Couturier et Charles Brun se sont lancés dans ce projet pour agir contre le handicap causé par la presbytie (baisse de la vision pour la lecture des petites lettres) dans leur entourage. Leur produit corrige la vue en fonction de la distance à laquelle les lunettes sont positionnées devant les yeux.

Le plus de See’up : son faible impact environnemental. La lunette, entièrement conçue en France dans la « Plastics Vallée » (Ain), est en plastique recyclable pour produire de nouvelles paires avec des anciennes. Enfin, See’up est assemblée et conditionnée par des personnes handicapées dans l’Esat (Établissements et services d’aide par le travail) des « Ateliers de Nierme » à Oyonnax, dans l’Ain.

Découvrez ci-dessous, la vidéo de présentation.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone