La santé est dans notre assiette… et au cinéma

La Sante AFFICHE WEB MAJCe mercredi, jour des sortie de films, Néoplanète vous conseille de courir au cinéma pour ne plus voir votre assiette du même œil !

La-sante-dans-l-assiette-

 

Version écrite de la chronique

« La santé dans l’assiette », en salles dès aujourd’hui, vous propose au menu de l’alimentation transformée. Le réalisateur Lee Fulkerson dénonce les fast-foods, les plats préparés ou industriels… et en appelle à une alimentation saine. Le discours n’a plus rien d’étonnant mais la démonstration dans son film est tout de même surprenante. Ce régime fait chuter le diabète, le cholestérol et les risques cardiaques.

Un film qui nous incite à manger bio

Et à renoncer à la viande. Le documentaire affirme que les aliments naturels éviteraient de nombreuses maladies des sociétés occidentales. Cancers, obésités, arrêts cardiaques. Un argument de poids, à l’heure où le nombre de personnes en surpoids a surpassé celui des sous-alimentés dans le monde. Rien qu’en France, les maladies cardio-vasculaires sont la 2eme cause de mortalité.

Ce qui différencie ce film-ci des films sur le même thème

Disons que si prôner les vertus du bio devient de plus en plus fréquent on ne nous donne pas de réels arguments. Ici le film se déroule comme une enquête. Tout se passe au travers de l’itinéraire du Dr. Colin Campbell, un biochimiste nutritionnel à l’Université Cornell et de son confrère, le Dr. Caldwell Esselstyn, ancien chirurgien à la Cleveland Clinic. Ce film rappelle ce que les firmes agroalimentaires sont capables de nous faire consommer mais pour une fois on nous propose un réel diagnostic et une prescription naturelle. C’est Aristote qui doit rire jaune lui qui disait « Que ta nourriture soit ton remède ». 2 000 ans plus tard on commence à peine à appliquer ses sages paroles. Mieux vaut tard que jamais.

La chronique « Environnement » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mercredi 16 octobre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.