Le co-créateur des Simpson lègue 100 millions de dollars aux animaux

capture d ecran twitterSam Simon, le co-créateur des Simpson, lègue la quasi totalité de sa richesse, soit 100 millions de dollars, à Sam Simon Foundation. Atteint d’un cancer en phase terminale, il a déclaré lors d’une interview accordée à NBC : « Un des trucs sur les droits des animaux, c’est que ton argent provoque des réussites (…) ».

Sam Simon a décidé de mettre les derniers mois qui lui restent à vivre au profit de la cause animale. Son combat est de protéger ceux qui ne peuvent pas le faire pour eux-même. Il se sent responsable de s’engager contre la maltraitance animale ; c’est pourquoi, après avoir dépensé plusieurs millions de dollars pour offrir un navire à Sea Shepherd et sauvé 400 chinchillas de la mort, les dernières volontés du scénariste sont d’aider les œuvres de charité qui lui tiennent à cœur.

Ses dons sont renversés à sa propre fondation ( la Sam Simon Foundation ) qui offre de la nourriture aux familles dans le besoin et des chiens-guides pour les vétérans. Mais aussi la PETA, à Save the Children et Feeding Families organizations qui vient en aide à des foyers en difficulté en permettant ainsi à plus de 400 familles de Los Angeles de se nourrir chaque jour.

Diagnostiqué d’un cancer du côlon il y a deux ans, on lui donnait entre trois et six mois à vivre. Aujourd’hui, plus heureux que jamais, le scénariste âgé de 59 ans, goûte pleinement au bonheur. Il vit cette maladie comme  » une expérience incroyable « .  « Quelque part, j’ai fini entouré de gens qui m’aiment, prennent soin de moi et feraient n’importe quoi pour moi. C’est ce qu’on appelle le bonheur« , a-t-il livré à Maria Shriver sur NBC News.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Curieuse de la vie et aventurière, Hind aime découvrir de nouveaux horizons et d’autres cultures. Elle se dit citoyenne du monde. Elle se passionne par tout ce qui l’entoure. Elle raffole du foot, de la mode, de la beauté, du bien-être …Licence de journalisme en poche, elle se spécialise dans un master en journalisme radio/tv à l’IEJ Paris. En se souciant de l’avenir de notre planète, elle rejoint l’équipe de Néoplanète.