SAINT-BRIEUC – Concours de la chanson écologique le 21 juin

L’association La Citrouille, scène de musiques actuelles et lieu de pratiques culturelles, bien connue des Briochins, organise son 3ème concours de la chanson avec pour thème cette année l’écologie et le développement durable.

Ce concours, qui a pour vocation de valoriser la pratique musicale amateur sur le département des Côtes d’Armor, est ouvert à tous. Une pré-selection a eu lieu le 13 mars dernier afin de déterminer les 11 groupes ou artistes en solo qui auront la chance de figurer sur la compilation « La chanson écologique ». Celle-ci sera enregistrée dans les studios de La Citrouille, avec un suivi professionnel (mastering, pressage, communication) et les artistes bénéficieront d’un accompagnement sur leurs besoins artistiques ou techniques avec l’équipe de la Citrouille et le soutien de l’ADDM 22 (Association Départementale pour le Développement de la Musique et de la danse en Côtes d’Armor).

Ces 11 sélectionnés sont Les Matelots Pneumatiques, Seuil critique, No-Bile, Azim, Louis Jean, Et mon œil, c’est du poulet, Toull Revr Explosion, Lucien Lou, Aragrande, Joseph Chiche et Kermat. Ils se produiront le 21 juin à l’occasion de la fête de la Musique place Louis-Guilloux à Saint-Brieuc.

Ce soir là, un jury élira le lauréat qui remportera un prix de 500 €. Un jury peut toujours se faire influencer par l’applaudimètre, donc si vous êtes du coin, n’hésitez pas à venir soutenir votre favori…

Le programme musical :

18h20 :
Lucien Lou & Les Dépanneurs : Langast / Chanson à la con

Lucien Lou, est un ancien jeune mais toujours aussi (noblement) con! Sa carrière commence en 1998 avec la sortie de la compilation de ses soit disant 10 meilleurs titres, en réalité, il s’agissait des seuls chansons qu’il avait pu écrire en 10 ans. En 2005 il produit un second album (un rythme de 1 titre par mois !). Il revient en 2009 grâce au concours de la chanson écologique, au côté de ses dépanneurs Kid Malbar (batterie), 67 (guitare), Tintin (accordéon) et Arnaud (basse).

18h45 :
Et Mon Œil C’est Du Poulet : Plounevez – quintin / folklorhydric

Yvonne ? Les gens du pays vous diront tous qu’elle a pas la langue dans sa pioche. Et méfiez-vous quand elle se marre, Yvonne : les menteurs au « flan-parler » en prennent pour leur grade. Jean-Erwan, son chômeur de neveu, « mon nerveux tellement qu’il est mou » comme elle dit, il est pas bien causant. De temps à autre il se rebiffe, n’empêche qu’il est toujours là pour l’accompagner… sauf à la cabane au fond du jardin.
Leur devise : le poêle à bois et la caravane passe.

19h10 :
No-bile : Lanloup / Musique traditionnelle

« Cher Nobyl », le titre sélectionné cette année, a été écrit il y a quelques années par Laurent Marguet qui le jouait avec son groupe Mic-mac dans le sud de la France. Mais c’est à Rennes qu’il rencontre Lila Bougeard et Guillaume Lancou avec qui, spécialement pour le concours de la chanson écologique, il forme No-Bile, un groupe de musiques traditionnelles Irlandaise et Québécoise.

18h35 :
Louis Jean : Saint-Brieuc / chanson française rythmée et engagée

Réunissant Jean-louis Gicquel (composition, guitare), Mathieu Provost (guitare, basse, sonorisation) et Franck Richard (batterie), le groupe voit le jour fin 2008.
Avec un phrasé précipité rap, saturé de cris politiques, enchaînant les thèmes révolutionnaires, Louis Jean porte en lui le langage du peuple, un écho populaire, et mène l’auditeur à la fiction du souvenir, de la nostalgie et des lendemains plus beaux. À deux voix, le chant proposé retisse l’histoire des uns et des autres : celle de Louis Jean.

20h :
Les Matelots Pneumatiques : Ploezal / Chanson pour enfant et adulte

Déjà sélectionné pour le concours de la chanson de création en 2007, Patrice Edmont revient cette année avec ses matelots Jimi Jouault, Anouk et Youenn Edmont. En écumant les scènes bretonnes, ces multi-instrumentistes et comédiens professionnels proposent des spectacles sur l’environnement maritime sans bande son et sans artifice.  Nous avons tous un rôle à jouer pour l’avenir et la continuité des espèces, eux, ont choisi de l’interpréter avec des chansons, des marionnettes animalières, et de l’humour.

20h50 :
Toull Revr Explosion :  Carnoët / rock – hip hop

Révoltés par la surpopulation porcine et par les évènements de Trébrivan, Toull Revr Explosion se positionne en chef de file du mouvement grunge hip hop écologique centre breton. Le groupe se forme en une soirée et le lendemain il  écrit et enregistre le single « ar bolitiklaerien » qui se retrouve dès la première semaine dans le top playlist de Radio Kreiz Breizh. Krismenn au chant et son combo (Guillaume Le Guern, Hélène Brunet, Nicolas Wloch et Mat) installent ainsi les bases du flow centre breton post moderne et nous prouvent que le rap vient résolument du Kreiz Breizh.

21h15 :
Kermat : Plédran / Roots

Réunis à l’occasion de ce concours, Alan (membre d’Écoute comme ça sent bon) met en musique les textes de Youna-Lise et Mathieu (au chant). Ils offrent ainsi un titre aux accents reggae qui propose une réflexion sans démagogie en invitant l’auditeur à préserver avec plaisir son environnement.

21h40 :
Seuil Critique : Saint-Brieuc / métal barré engagé

Né en 2003 d’une rencontre entre un guitariste québécois (Guillaume) et un batteur breton (Sylvain), Seuil Critique s’est complété  lors d’une scène libre le 21 juin 2006 (à l’ar’ gwez boell) avec Gaylord au chant. Ce groupe multi-culturel partage leur respect de la planète et de ses habitants ainsi que leur envie de paix dans un métal barré engagé.

22h05 :
Joseph Chiche : Saint-Brieuc / Chanson à texte/ folk

Il commence le piano à 7 ans, mais c’est à 18 ans qu’il commence à revisiter le folklore traditionnel français à la guitare. Avec le temps et son goût marqué pour la chanson populaire et festive, il deviendra, à sa façon, un peu spécialiste dans l’art de faire se rencontrer les gens autour de toutes ces chansons qui appartiennent à la culture commune. En 2008, il maquette 3 morceaux avec un ami argentin et c’est devant 3 000 personnes qu’il monte sur scène pour la première fois.

22h30 :
Azim :  Plancoët / Rap

La carrière d’Azim commence en 1996 lorsqu’il fonde le groupe Mystica Teatcha avec lequel il signe un album : au cœur du sanctuaire chez Black Swing. Il écume ainsi une soixantaine de scènes et fait de prestigieuses rencontres (IAM, Diam’s, NTM, Busta Flex etc…). En 2000, il sort l’album On donne ce qu’on a avec DJ Limsa, son succès est relatif mais les critiques underground poussent le rappeur à réitérer l’expérience 4 ans plus tard. L’écume de la vague a été bien accueilli et on attend de nouveaux titres en 2010.

Pour découvrir toutes les activités de l’association lacitrouille.org.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone