Des abeilles dans les écoles

Sur les 6 millions d’élèves âgé de 6 à 17 ans en France, 60% déjeunent chaque jour à la cantine. L’entreprise de restauration scolaire Scolarest,  qui sert chaque jour 400 000 repas aux enfants, les sensibilise jusqu’à juin sur les abeilles et leur importance dans notre écosystème. 

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2013/04/Vive-les-abeilles-124156709.mp3|titles=Vive-les-abeilles]

©JamesDeMersIntitulée « Vive les abeilles », l’opération a pour objectif  d’expliquer aux enfants de toutes les écoles maternelles et primaires – pendant l’heure du déjeuner – l’importance de la biodiversité à travers les abeilles.

La sensibilisation n’a pas d’âge

Pour Corinne Krief, directrice du développement durable de Scolarest, les écoliers vont vraiment comprendre à quel point la biodiversité est importante pour la nature. Ils réaliseront ainsi l’importance de les protéger en évitant de détruire les milieux naturels. Les adultes de demain ne doivent pas prendre exemple sur ceux d’aujourd’hui, qui détruisent les abeilles à coup de pesticides et de tondeuse à gazon. Ne les laissant ni vivre ni butiner en paix.

Tous les restaurants scolaires sont décorés de ballons, et d’affichettes. Ils ont pour vocation d’expliquer aux enfants le parcours des abeilles et des fleurs jusqu’à leurs assiettes. Ils peuvent également déguster des plats à base de miel. Ils passent ensuite à « la table de la découverte » où le miel leur est présenté sous toutes ses formes : liquide ou dur, du pain d’épices au des bonbons au miel etc.

L’engagement écologique

©PublicDomainPicturesIls s’engagent par écrit pour la biodiversité en dessinant sur une affiche, une fleur en hommage à celles que les abeilles grappillent. Cette campagne tombe à pic avec l’action menée en parallèle avec le ministère de l’Agriculture, Studio 100 et TF1 dans le cadre du Plan National pour l’Alimentation (PNA) avec 10 000 DVD Maya l’abeille offerts aux enfants.

Les collèges et les lycées ne sont pas oubliés

400 établissements servis par Scolarest ont déjà commencé à mettre en place l’opération « brigade anti-gaspi ». Axée sur 3 points, elle cherche à transmettre aux jeunes les gestes simples pour respecter la nature et recycler les déchets.  Vérifier les dates de préemption, boire l’eau du robinet, ne pas gaspiller à la maison et d’autres encore, tous ces gestes doivent devenir pour eux des automatismes.  Nos ados pourront même lire des phrases choc placardées dans le réfectoire du style « 1 morceau de pain jeté est égal à 1 lampe allumée 32h ». Une idée lumineuse.

Cette chronique « Environnement » a été diffusée vendredi 19 avril 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète les chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement » de Yolaine de la Bigne, enrichies de photos, de vidéos et de liens internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.