Rubans du développement durable : les communes s’engagent !

Depuis dix ans, les Rubans valorisent les collectivités qui conduisent des politiques efficaces et innovantes en matière de développement durable. Sont pris en compte : la capacité d’innovation, l’implication des acteurs socio-économiques et des citoyens, et le choix d’actions mobilisatrices. Cette année, 8 collectivités* ont obtenu le label. Gros plan sur l’un d’entre elle : Lorient.

Rubans du développement durable : les communes s’engagent !Le mot de Dominique Bourg, président du Jury

« Je suis devenu très critique sur cette notion de développement durable. Récemment, Rio + 20 a montré qu’elle n’est pas porteuse d’avancées à l’échelle macro. On a du mal à faire bouger nos sociétés sur les grands enjeux globaux, qui pourtant s’aggravent. Les Rubans du développement durable montrent qu’à l’échelle locale, la notion de durabilité reste dynamique. J’encourage les collectivités à aller encore plus loin en approfondissant la relocalisation de la vie économique. Les initiatives de monnaie locale, de permaculture, les projets locaux relevant de la nourriture, du bâti, de la production d’énergie, sont des expériences novatrices à favoriser ! Enfin, la préservation et la valorisation de la biodiversité ne doivent pas être occultées par les questions de climat et d’énergie. »

 

Zoom sur Lorient, lauréat 2012 et coup de cœur de Néoplanète

Ce qu’on a aimé : la construction d’un navire à passagers zéro émission de carbone, l’accent mis sur l’emploi des personnes handicapées, les 10% de bio dans les cantines scolaires ou encore la réalisation de 8,5 km d’itinéraire piétons/vélo sur le littoral.

« Pour le territoire de Lorient qui est à la fois rural, urbain et maritime, l’océan est vecteur de craintes liées aux effets du changement climatique, mais aussi source d’opportunités pour s’y adapter, confie Eric Régénermel, vice-président en charge de l’Agenda 21. L’objectif de notre Agenda 21 est donc de soutenir les filières de construction et de réparation navale, de pêche responsable, d’éco-matériaux et d’énergies renouvelables. »

 

*La Roche-sur-Yon (85), Valenciennes (59), Villefranche-sur-Saône (69), la communauté d’agglomération de Pau-Pyrénées (64), la communauté de Lorient agglomération (56), le Conseil général de la Somme (80), le Conseil général de la Réunion (974), le Conseil général de la Seine-Saint-Denis (93).

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone