RSE – Trois bonnes nouvelles pour bien commencer l’année !

3773967081_d5d3773ff1_o entrepôts avec panneaux photo-voltaïques, zone des Cremades (ORANGE,FR84)

Notre experte en Coaching d’entreprises, Flore Cercellier nous annonce trois bonnes nouvelles pour bien commencer l’année 2013. 

De notre experte en Coaching d’entreprise : Flore Cercellier

Première bonne nouvelle : les entreprises sont toujours plus nombreuses à s’engager pour un développement vraiment durable. La réglementation, la pression médiatique, les attentes des consommateurs ont bien entendu joué dans ce sens. Mais il ne faudrait pas non plus sous-estimer la sensibilisation de plus en plus grande de dirigeants ou de managers, conscients qu’ils peuvent aussi contribuer à améliorer notre monde. Depuis 2000, le Pacte Mondial (ou Global Compact) lancé par Kofi Annan à destination des entreprises a connu un beau succès. Les entreprises signataires s’engagent autour de 10 principes pour le respect des droits de l’Homme, de la lutte contre la corruption et de la protection de l’environnement. En 2009, on comptait 6731 participants dont 587 en France. A ce jour, on compte plus de 10 000 participants dont 868 en France. Plus de 30 % de progression !

8053079416_3775dcb607_oDeuxième bonne nouvelle : les salariés aiment travailler ! On a tendance à l’oublier ou à ne pas y croire mais c’est une réalité. Les hommes et les femmes aiment exercer un métier, avoir une responsabilité, parfois même des challenges et tout faire pour les relever. Qui n’a jamais éprouvé du plaisir voire même de la joie à avoir mené à bien sa tâche ? Nous aimons nous sentir utiles, à un collègue, à une entreprise, aux autres. Notre métier nous permet d’ouvrir des fenêtres vers nous-mêmes, vers notre écologie interne. Travailler pour travailler est sans intérêt, « alimentaire » comme on l’entend parfois. Mais travailler pour exercer son métier, pour se sentir à sa place, c’est autre chose et c’est gratifiant.

2674618768_51dfec7ce5_oTroisième bonne nouvelle : la hausse des prix du carburant et des énergies a du bon ! En temps de crise économique, toutes les économies sont bonnes à faire et repenser ses gestes, raisonner sa consommation, traquer les passoires énergétiques, tout cela est un bon levier de compétitivité pour les entreprises. L’amélioration des techniques et des technologies permet aujourd’hui d’être plus économe en énergies tout en étant plus performant. Beaucoup de dirigeants l’ont compris et préfèrent investir aujourd’hui pour économiser à terme et rester ainsi dans la course.

Bonnes nouvelles… années !

 Flore Cercellierpositive effect

Positive Effect Consulting

www.positive-effect.fr

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone