Rio+20 : premier bilan après le début des négociations

Le sommet de la Terre qui se tient à Rio du 20 au 22 juin 2012 a deux objectifs majeurs : le passage à l’économie verte et la mise en place d’un cadre institutionnel pour le développement durable. L’enjeu est clair, la résolution  des crises économiques, écologiques et sociales. Toutefois, selon que l’on se situe dans un pays du Nord ou dans un pays du Sud, cette variabilité perturbe le bon déroulement des négociations.

rio+20 bilan conference accordDes négociations au point mort

A ce stade, la question du passage à l’économie verte est le point sensible des négociations.  « Sensible », parce que les blocs en ont deux visions opposées. Pour les pays du Nord, l’économie verte est un moyen de relancer leur croissance ; alors que pour les pays du Sud, elle est un obstacle à leur développement économique.« Sensible », aussi, parce qu’à l’intérieur de ces derniers, il y a des dissensions.

 

Au nord, l’Union Européenne la soutient avec vigueur alors que les États-Unis et le Canada feignent l’indifférence, soucieux de préserver leur politique énergétique d’exploitation des hydrocarbures en Amériques du Nord. Au sud, la Chine et de nombreux pays du G77 rejettent le principe même d’économie verte alors que le Mexique et la Corée du Sud l’acceptent en le conditionnant.

En ce qui concerne la gouvernance mondiale du développement durable, la création d’une Organisation Mondiale de l’Environnement génère d’autres divisions. Idée portée par le nouveau président français, les négociateurs n’ont pas réussi à s’accorder sur un consensus stable et notamment sur la nécessité qu’elle implique, de réformer le Programme des Nations Unies pour l’Environnement et le Développement durable.

Seulement un tiers des paragraphes du document de travail a été validé par les délégations. Et la reprise en main du cours des négociations par la présidence brésilienne n’est pas parvenue à dissiper le scepticisme, voire la frustration, qui colore l’état d’esprit sur place.

 

 

Amine Abdelmadjid et Marceau Guérin

 Retrouvez l’intégralité de l’article sur Green et Vert

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone