Upcycling : comment recycler vos objets de valeur

En cette semaine européenne dédiée à la réduction des déchets, découvrez comment recycler vos objets de valeur. Leur redonner vie et laisser parler son humour, sa tendresse, sa créativité, c’est ce que l’on nomme l’upcycling. Une nouvelle tendance qui en inspire plus d’un pour recycler les produits luxueux. Voici quelques exemples qui pourraient vous donner des idées…

TISSUS

Cachemire, soie, tweed, ces matières s’exhibent dans les vitrines des magasins les plus luxueux. Mais, dans les ateliers des créateurs, la vérité est honteuse, car des mètres de tissus sont gâchés ; un gaspillage stupide, surtout au regard de la qualité des matériaux. Heureusement, certaines marques ont su tirer profit de ces chutes, comme From Somewhere qui, depuis 1997, les utilise pour ses créations. Des pièces originales que les people ont adoptées, dont l’épouse du Vice-Premier ministre anglais, Miriam Gonzalez.

FOURRURE

Du côté de la fourrure, le recyclage devient tendance. Harricana, une entreprise canadienne, en a même fait sa marque de fabrique, en donnant une seconde vie aux peaux de bêtes. Elles étaient manteaux, elles deviendront sacs, gants ou cache-oreilles. Une idée qui a permis de sauver la vie de milliers d’animaux depuis 1994. Jusqu’au 31 décembre, ces produits seront en vente à la boutique 66 Champs-Élysées, à Paris.

SCOOTERS

Vous ne savez pas quoi faire de votre vieux scooter ? Le studio espagnol Bel & Bel a transformé de vieux Vespa en chaises, à partir de 1 500 euros. So kitsch !



MONTRES

Si, à 50 ans, vous n’avez pas recyclé votre Rolex, vous avez raté votre vie ! C’est l’idée de José Geraldo Reis Pfau. En utilisant les petits composants des montres mêlés à quelques bouts de bois ou de verre, l’artiste crée des motos miniatures et donne ainsi une seconde vie à ce bijou, destiné à la déchetterie.

BLOUSONS

La marque Olympe propose une dizaine de modèles, du cabas à la pochette, réalisés à partir de vieux blousons en cuir et doublés de foulards en soie recyclée. Ces pièces uniques sont en vente dans quelques boutiques en France, mais aussi en Espagne, à partir de 50 euros.

BOUTONS DE MANCHETTES

Vous trouvez ça un peu classique ? Sauf s’ils sont fabriqués avec de vieux circuits imprimés ! La Maison du Bouton de Manchette commercialise un modèle à 30 euros, dessiné pour l’occasion, mais pas recyclé pour un sou.


BALLES ET CLUBS DE GOLF

L’année dernière, la marque Wilson a sorti une gamme de balles éco-conçues à partir de pneus en caoutchouc recyclé et une boîte, elle aussi, en matériaux recyclés, avec douze d’entre elles. À partir de 13 euros. Tout aussi inspiré par ce sport, l’artiste Jeff Diamond a trouvé une nouvelle utilisation au club de golf : il s’en sert pour fabriquer des lampes de chevet ou des sculptures.

STYLOS

Le Bic® Cristal® a fêté ses 60 ans avec la styliste Annette Carey, qui a détourné l’utilisation du stylo en confectionnant une robe de mariée à partir de 1 200 Bic et
2 000 cristaux Swarovski. Comptez tout de même 11 500 euros pour écrire à tout jamais ce grand jour dans les mémoires !

CRAVATES

Une façon originale de recycler vos vieilles cravates : les transformer en jupes ! Karina Nathan, une créatrice de Nouvelle-Orléans, a inventé la jupe-cravate composée de cravates collectées lors de séances de shopping ou dans la garde-robe de son père.



© PHOTOS : HARRICANA/JIMMY HAMELIN – CHAISE VESPA/BEL & BEL – CRÉATION DE PFAU/JOÃO ÁVILA – ROBE D’ANNETTE CAREY EN BIC CRISTAL/BIC

Extrait de Néoplanète 25 spécial luxe


Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Après des études de journalisme à Paris et Dublin, Julie s'est lancée comme correspondante pour des sites d'informations québécois, couvrant l'actualité française. En 2013, elle revient sur les bancs de Néoplanète, qu'elle avait déjà arpentés quelques années plus tôt. En parallèle, elle cultive son blog, consacré au voyage.