Rêves d’enfants et parenthèses enchantées

phpers-enf-023-027_A5La 2ème journée nationale des rêves, c’est demain ! Voici des rêves d’enfants qui deviennent réalité…

Ces-reves-de-gosse-qui-se-realisent-

 

 

Version écrite de la chronique, collaboration: Nathalie Cayzac

Cette journée a été mise en place par l’association Rêves dont le but est d’exaucer les rêves d’enfants et d’adolescents atteints de pathologies graves. Et elle réussit à en réaliser 300 par an! Ce sont donc plus de 2500 rêves qui aujourd’hui sont devenus réalité grâce aux dons et au mécénat. Demain, l’association mobilise ses 700 bénévoles pour organiser 30 manifestations dans toute la France afin d’informer le public et récolter des dons. Cette association n’est pas la seule, il existe aussi les Petits Princes qui ont réalisé à ce jour 4700 rêves d’enfants.

A quoi rêvent les enfants ?

Les uns veulent rencontrer leurs idoles, du sport ou de la chanson, d’autres ont envie de nager avec des dauphins, le must reste le parc d’attraction évidemment ; mais d’autres sont plus téméraires : sauter en parachute, monter sur le dos d’un éléphant ou conduire un TGV. L’idée est bien sûr de leur offrir une parenthèse enchantée pour oublier la maladie et s’évader d’un quotidien douloureux, et en conséquence les stimuler pour leur donner la force de se battre.

Des progrès en médecine pédiatrique

Les maladies graves des enfants sont majoritairement des cancers or le taux de survie des petits atteints de cancer est passé de 25 % à près de 80 % en 30 ans. La leucémie, par exemple, se guérit aujourd’hui dans 75% des cas. Et puis, il y a eu de nombreuses avancées humaines, comme d’accepter que les parents dorment avec leurs petits à l’hôpital ce qui est très important. Ou justement de réaliser leurs rêves pour leur offrir un peu de joie, en attendant que les progrès de la médecine soient tels que ce genre d’initiatives ne soient plus utiles… en tous cas le moins possible.

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce vendredi 11 octobre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.