Vos menus passent à la tablette !

restaurant crédit phovoir.comPour continuer d’attirer les clients, il faut innover. C’est le cas justement de certains restaurateurs qui ont trouvé de drôles de façons de présenter leur carte !

Restaurants-menus-interactifs-

 

Version écrite de la chronique, collaboration Nathalie Cayzac

Notamment grâce à la société nantaise JMR Solutions qui leur propose le menu numérique en développant son application Tablinn sur smartphones, sur tablettes ou sur écrans. Plusieurs fonctions sont proposées comme la présentation de la carte de l’établissement, les plats du jour ou les spécialités du chef. A Saint-Herblain, le Relais d’Alsace par exemple a opté pour Tablinn ce qui crée la surprise chez les clients qui n’ont pas encore l’habitude et que ça amuse.

Les réactions sont positives? On pourrait craindre que certains préfèrent la version papier

Beaucoup de restaurateurs proposent les deux pour éviter les déceptions. Mais en général, le concept plaît beaucoup car la tablette est intuitive, simple à utiliser, surprenante et ludique et bien sûr particulièrement séduisante pour la clientèle jeune et étrangère.

Cela permet de présenter les menus dans plusieurs langues

C’est en effet l’un des atouts de cette formule car la tablette propose le menu en dix langues différentes. C’est d’ailleurs le pari de Salim Amara, patron de la société toulousaine Tactum France, une autre société qui propose le même genre de service, mais en plus élaboré avec photos et bornes électroniques en plus ! « Une image vaut mieux que des mots. » Tel est le slogan du jeune chef d’entreprise. Le concept des menus interactifs visuels est déjà très répandu en Espagne ou en Amérique du Sud car ces bornes interactives placées devant le restaurant permettent d’attirer les passants et peuvent servir de support publicitaire. Il est donc de bon augure que nos restaurateurs français montrent un certain appétit pour ces nouveaux supports !

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mercredi 8 janvier 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.