Réduire la consommation de papier en entreprise

Pour les particuliers, trier et collecter le papier est devenu un geste simple. Mais en milieu professionnel, ce geste n’est pas encore devenu un réflexe. En moyenne, 150kg de papier sont consommés par employé par an, ce qui est bien plus important que dans une maison…

Le papier représente 90 % du contenu des déchets des services administratifs ! Pire : dans les entreprises, 14% des documents sont imprimés, mais jamais lus… Pour la Communauté de Communes, il est temps d’encourager les professionnels à faire le tri du papier de bureau. Comment ? En leur mettant, par exemple, à disposition – gratuitement – des cartons de collecte. Ces petits bacs se placent sous le bureau, à côté de la corbeille normale, et permettent de collecter de grandes quantités de papier.

De plus en plus d’entreprises incitent leurs employés à réduire leur consommation grâce aux impressions recto/verso ou aux messages automatiques pour n’imprimer qu’en cas de nécessité. Les imprimantes individuelles laissent place à des machines communes dans le couloir, ce qui incite les salariés à imprimer moins. Certaines sociétés ont même des méthodes plus radicales : elles suppriment photocopieuses et imprimantes ! Des logiciels d’optimisation d’impression, comme PrintWhatYouLike et de GreenPrint, permettent de supprimer pubs, fonds colorés, pages avec une seule ligne et illustrations inutiles. Ils permettent de faire de 15 à 20% d’économies en encre, papier et déchets selon Xérox !

Selon une enquête menée par le collectif PAP50 incluant WWF, l’Oréal, Axa, Carrefour et La Poste sont les principales entreprises à améliorer leur politique de gestion du papier. Le leader des cosmétiques se distingue pour sa politique d’achat responsable et de recyclage. Il imprime tous ses documents et communiqués de presse recto verso sur du papier recyclé. De son côté, La Poste maitrise son bilan carbone par un système de collecte et de recyclage du papier. Elle achète majoritairement du papier recyclé et certifié en interne, et mène des actions de sensibilisation auprès des postiers.

Plus original, le WWF, organisation mondiale de protection de l’environnement, a lancé un format de fichier inspiré du PDF mais qui ne peut être imprimé. « L’idée est de prévenir très simplement le gâchis de papier afin de préserver l’environnement et de sauver des arbres, explique l’association dans un communiqué. Définissez vous-même ce qui n’a pas besoin d’être imprimé et sauvegardez ces documents au format WWF » Ce format n’est lisible et enregistrable, pour le moment, que sur Mac, mais devrait bientôt voir le jour en version Windows.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone