Portrait de végétariens :

Qui sont les végétariens du XXIème siècle ?

Les débats autour du végétarisme reviennent de plus en plus sur le tapis, en particulier à cause du changement climatique mais surtout, pour le bien-être des animaux. Pourtant, il y a très peu de données sur le nombre d’adeptes dans le monde. Tentons de faire un tour d’horizon de la question.

Creative Commons
Creative Commons

Alors que la communauté internationale célèbrera, ou non, le végétarisme ce 1er octobre, une question nous taraude : qui sont les végétariens en 2016 ? Pour y répondre, nous avons étudié de nombreux sondages, qui manquent parfois de fraicheur, mais qui permettent au moins de faire un petit état des lieux : l’estimation tourne aujourd’hui autour d’un milliard de végétariens dans le monde.

Une Europe au régime alimentaire très diversifié

Ces cinquante dernières années, la consommation de viande a quintuplé au niveau mondial. Selon la FAO, 280 milliards de kilo de viande, soit entre 60 et 142 milliards d’animaux, sont consommés chaque année. En Europe, certains pays en consomment plus que d’autres, en particulier la France, avec près de 1,3 milliards d’animaux élevés et abattus tous les ans. La tendance montre que la consommation de produits carnés par la population française tend à baisser, mais il n’y aurait pas plus de 2 à 3% de végétariens dans le pays1, soit environ deux millions de personnes.

Les champions sont les Allemands et les Italiens, avec respectivement 8% et 6% de la population qui serait végétarienne. Les Anglais ne sont pas mal non plus puisqu’ils seraient entre 7 et 11% à suivre ce type de régime. Londres serait même le paradis des végétariens, avec les fameux « fish and chips » proposés en version vegan.

Les mauvais élèves, si nous pouvons les appeler ainsi, seraient les Portugais, avec seulement 0,3% de la population qui ne mangerait pas de viande.

Beaucoup plus d’approximations pour le reste du monde

L’Inde, de par sa culture, est le premier pays végétarien au monde avec 40% de ses habitants qui ne consomment pas de viande. Cependant ce chiffre est en baisse, en particulier à cause des habitudes occidentales qui envahissent les grandes villes en plein boom économique.

Aux États-Unis, plusieurs sondages se contredisent : en 2010, on dénombrait seulement 3,2% de végétariens contre 13% en 2013. Cette hausse semble si spectaculaire qu’il est difficile de s’y fier.

Le Brésil se place étonnement en tête des pays émergents à s’ouvrir vers le végétarisme, avec 8% de la population, selon la Société Végétarienne Brésilienne.

Enfin, Israël figurerait parmi les pays les plus « vegan-friendly » du monde, en particulier grâce à ses plats nationaux qui ne contiennent pas de viande : houmous et falafels. Le taux de végétariens atteindrait les 8,5% et ne cesserait de croître depuis quelques années, touchant toutes les classes sociales.

Nous manquons de chiffres pour le reste du monde. Vegactu propose ici une carte interactive pour jeter un rapide coup d’oeil sur les pays pratiquant plus ou moins ce régime alimentaire.


1Sondage de Opinion Way réalisé sur un échantillon de 1000 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Passionnée par le cinéma documentaire et l'environnement, Alexandra a choisi le journalisme par vocation. En grande optimiste et végétarienne convaincue, elle espère un avenir meilleur pour le monde. Chaque petite voix compte... la sienne aidera peut-être à améliorer les choses en donnant les informations nécessaires à la réflexion !