Quels sont les impacts des ondes électromagnétiques sur notre santé ?

Ce soir, l’émission Hors-série, diffusée sur France 3, est consacrée à l’impact des ondes électromagnétiques sur notre santé. Le documentaire, réalisé par Sophie Le Gall, revient sur l’étude « Interphone » qui devait faire toute la lumière sur leur dangerosité. L’occasion de faire le point sur ce dossier.

« Il existe une quinzaine d’études biologiques sérieuses qui montrent que les ondes électromagnétiques ont un impact sur la santé humaine notamment sur le développement neurologique des enfants, explique le Dr Patrice Halimi, Chirurgien-pédiatre à Aix-en-Provence et secrétaire général de l’Association Santé Environnement France. Leur cerveau est encore en développement et le risque de pénétration des ondes est plus important. »

Pour y voir plus clair, la réalisatrice Sophie Le Gall, s’est penchée sur les résultats de l’étude « Interphone » publiés en 2010. Lobbies, pressions économiques, intimidations des chercheurs… Le documentaire montre que les études ne sont pas complètement indépendantes. Il faut dire que le marché de la téléphonie est au beau fixe en France et que ces nouvelles technologies se retrouvent partout (mobiles, wifi disponible dans les hôtels, les restaurants et bientôt dans les jardins publics comme à Bordeaux…)

Mais faut-il pour autant jouer avec notre santé ? « Le temps nécessaire aux recherches scientifiques ne doit pas nuire à la santé des populations !, rappelle Patrice Halimi. La semaine dernière, le Conseil de l’Europe a reconnu que les émissions de la téléphonie mobile étaient une attaque à la santé publique. Nous avons donc besoin de normes collectives telles qu’il en existe sur l’air ou sur l’eau. » Mais la France a du retard : chez nous, la norme d’émission des antennes relais oscille entre 41 et 61 volts/mètre alors que nos voisins européens ont adopté des normes comprises entre 3 et 6 volts/mètre. L’Autriche est même passée à une réglementation de 0.6 volt/mètre !

Comment se protéger ? Dans votre quotidien, utilisez votre portable de manière intelligente : optez pour un kit main libre, ne dormez pas avec votre mobile proche du lit, préférez les textos aux appels et surtout, interdisez aux enfants de moins de 18 ans leur utilisation. En ce qui concerne les antennes-relais installées près de votre logement, les choses se corsent. « Un arrêt daté du 7 avril 2005 qui décrète qu’une antenne relais ne peut être implantée que si les propriétaires de l’immeuble l’acceptent à l’unanimité, précise le Dr Patrice Halimi. En clair, les locataires d’appartements privés ou d’HLM n’ont pas leur mot à dire, seuls les propriétaires ont la possibilité de refuser l’implantation d’antennes sur leur toit. » Pour le médecin, il faut donc ouvrir un débat public et instaurer une cartographie du bain d’ondes que les gens subissent. Pour limiter les ondes Wi-Fi, travaillez avec votre ordinateur posé sur une table et non sur vos genoux. Installez votre box ADSL à l’écart des endroits les plus fréquentés et n’activez la liaison Wi-Fi que lorsque c’est nécessaire (si votre ordinateur est allumé, il cherchera le Wi-Fi et émettra des ondes). Vous pouvez également éteindre votre box la nuit. Le top : utiliser une liaison filaire.

Hors-série sur France 3 à 20h35. Présenté par Samuel Etienne. Inodores et invisibles, les ondes électromagnétiques sont partout. Mais sont-elles dangereuses ?
Réalisé par Sophie Le Gall. Une production : Ligne de Mire Production, avec la participation de France Télévisions

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone