Quels légumes cultiver pendant la sécheresse ?

Le printemps 2011 a été l’un des plus secs. La situation ne semble pas s’être améliorée cette année, puisque nous guettons à nouveau désespérément les nuages. On profite du beau temps inattendu, mais celui-ci est de mauvais augure, et ce sont surtout les agriculteurs qui s’inquiètent à l’idée d’une nouvelle saison de culture difficile.

Même dans nos petits jardins privés, on ne veut pas utiliser plus d’eau que nécessaire. La solution ? Redécouvrir les légumes qui ont besoin de très peu d’eau pour bien pousser, en évitant principalement les légumes-feuille et les légumes-fruit : melon, aubergine, poivrons, tomates, courges…

Commençons par les légumes-racine, comme les carottes, les panais, les betteraves rouges et les topinambours : ils sont presque tous immunisés contre l’aridité. Viennent ensuite l’ail, l’échalote et l’oignon qui, une fois que leur croissance est entamée, sont assez résistants à la sécheresse. Plusieurs types de légumineuses sont également peu gourmands en eau : haricots, fèves et pois pousseront très facilement.

La plupart des légumes-feuille, comme les salades ou les choux, nécessitent une grande quantité d’eau : on note néanmoins que les laitues Batavia et la mâche n’ont quant à elles pas besoin d’être arrosées souvent.

Enfin, côté jardin aromatique, la sauge, le thym et le romarin sont eux aussi extrêmement résistants à la sécheresse et viendront parfumer vos plats ou vos thés tout au long de l’année, pluie ou non.

Et que l’on choisisse des légumes adaptés à la sécheresse ou non, on n’oublie pas les gestes basiques du jardinage économe en eau : pailler ses sols, récupérer l’eau de pluie, arroser tôt le matin ou tard le soir et préférer l’arrosoir aux tuyaux d’arrosage.

 

© Photos : MarcGbx/Flickr-abac077/Flickr

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone