Quelques gestes simples pour protéger la biodiversité

Nous vivons chaque jour de la biodiversité, alors protégeons-là ! Avec Noé Conservation retrouvez chaque semaine des gestes simples pour faire évoluer nos comportements et préserver la biodiversité au quotidien

J’installe un gîte à insectes sur mon balcon
Sans insectes pollinisateurs, pas de fruits, ni de légumes… En France, il existe plus de 1000 espèces d’abeilles sauvages et une quarantaine de bourdons ! À part la très sociale abeille domestique qui vit en ruche, la plupart des abeilles sont solitaires et font leur nid dans des trous dans la terre ou dans des végétaux. Mais par manque de lieux de reproduction, les abeilles sauvages se font rares dans notre pays. Pour les aider, un nichoir à insectes sur le balcon fera l’affaire, et au jardin, une petite surface de sable et de gravier fera office de nid. Sachez que les abeilles sauvages ne sont pas agressives, et que les mâles n’ont même pas de dard !

Brother and Sisters
Creative Commons License photo credit: Max xx

Je crée une mare dans mon jardin
Le rôle d’un point d’eau est inestimable dans un jardin : faire pousser les plantes hôtes de nombreux insectes, remplir le cycle (lorsque leurs larves sont aquatiques comme les libellules et demoiselles), abreuver les animaux, fournir de la boue aux hirondelles et aux abeilles maçonnes, accueillir les grenouilles, les crapauds ou les tritons, et peut être même des échassiers comme le héron cendré… Un simple trou d’une vingtaine de centimètres de profondeur, étanchéifié par un morceau de bâche ou un peu de ciment, peut déjà être bénéfique aux animaux. Il faut cependant toujours penser à laisser les abords en pente douce pour éviter tout risque de noyade, et dans la mesure du possible, faire pousser des plantes à proximité immédiate car leur présence rassurera les oiseaux et les petits mammifères.

Plus de gestes pour la biodiversité sur agisavecnoe.org

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone