Quelques gestes simples pour protéger la biodiversité

Nous vivons chaque jour de la biodiversité, alors protégeons-là ! Avec Noé Conservation retrouvez chaque semaine des gestes simples pour faire évoluer nos comportements et préserver la biodiversité au quotidien

Je reste sur les sentiers balisés
La faune, particulièrement les oiseaux et les petits mammifères, sont très sensibles au dérangement et au bruit. De nombreuses espèces font leurs nids au sol ou dans des terriers. Au moindre trouble de leur « maison », certains animaux se voient contraints de fuir et d’abandonner leurs petits, dont les chances de survie sont alors quasi nulles ! Suivre les sentiers aménagés, c’est respecter la tranquillité de la faune, mais c’est aussi éviter le piétinement de la végétation, l’érosion des sols… et éviter de se perdre !

Point de vue
Creative Commons License photo credit: MMarsolais

Je rapporte mes déchets
Un trognon de pomme est biodégradable mais ce n’est pas une raison pour le jeter dans la nature. En plus d’être désagréable pour les promeneurs qui suivent, cela peut perturber la faune sauvage, à cause des odeurs ou de la nocivité de certains aliments. Les animaux ne mangent pas les mêmes choses que nous et se nourrir de nos restes peut leur être fatal. Que dire alors des sacs plastiques, papier aluminium, journaux, canettes et bouteilles en plastique qui sont de véritables pièges pour la faune ? Attirés par l’odeur, insectes et hérissons viennent y mettre le nez, mais s’y coincent et y meurent. Que faire ? Déposer ses déchets dans une poubelle ou les rapporter chez soi, pour contribuer au tri sélectif.

Plus de gestes pour la biodiversité sur agisavecnoe.org

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone