Quelle Epoque Ethique n°3: Un éco-village au cœur de LA

Le podcast de Yolaine de la Bigne à écouter en partenariat avec bobine mobile.

Parce que la défense de l’environnement c’est aussi de l‘invention, des situations incongrues, des nouveautés étonnantes et parfois des situations comiques… Quand écologique rime avec dynamique !

Vivre autrement ? Cultiver son jardin potager et manger les œufs de ses poules en pleine ville ? Certains ont choisi de s’installer dans un éco-village au centre de Los Angeles où même les chiens aboient de joie

S’abonner au podcast iTunes

Vous vous imaginez au cœur de Los Angeles, vous entrez dans l’immeuble du 117 Bimini Place et, à l’arrière, vous trouvez un petit jardin… C’est peut-être comme ça que nous vivrons demain, comme nos grands-parents, avec potagers et animaux de basse-cour entre nos buildings. C’est en tout cas ainsi que l’on vit dans « l’écovillage » de Los Angeles, le seul au monde situé au beau milieu d’une mégapole. Rien à voir avec les expériences de Bedzed à Londres ou de Fribourg en Allemagne, plus axés sur l’innovation et les nouvelles technologies environnementales. Ici ça sent bon le parfum d’antan. Sa fondatrice, Lois Arkin, 71 ans, explique qu’avant, elle avait une grande maison, deux voitures, deux chiens et un mari. Son divorce a été une grande remise en cause de cette vie centrée autour de la possession. Les 35 habitants de cet immeuble ont choisi une vie d’économie : pas de longues distances à parcourir, ni de vastes pièces à chauffer ou à climatiser, pas de pelouse à arroser mais des chasses d’eau économiques, des ampoules basse consommation, un compost collectif pour le jardin, un sol d’escalier en pneus recyclés, des vélos ce qui est rare à LA etc .. Ca semble leur réussir à ces américains tout souriants, même le coq n’arrête pas de chanter !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.