Que fait-on pour sauver les abeilles ?

Apis_mellifera_2_Luc_Viatour.JPG wikipediaC’est la journée mondiale de la biodiversité… on en parle beaucoup mais sait-on vraiment ce que biodiversité veut dire ? Et comment mieux la protéger ?

ENV 22 05

Version écrite de la chronique, collaboration Nathalie Cayzac

Les scientifiques datent la naissance de la biodiversité lorsque les premières formes de vie sont apparues sur Terre : c’étaient de petites bactéries dans les océans… L’atmosphère sur Terre gorgée de gaz nocifs ne permettait l’émergence d’aucune espèce de vie : il n’empêche il y a 3850 milliards d’années ( ! ) la vie prenait naissance là où c’était possible et s’est imposée ensuite partout, sous l’eau d’abord puis sur terre, sous toutes les formes, végétales ou animales. La biodiversité c’est une vraie force de la nature !

La biodiversité est capitale pour la terre et les hommes mais la grave crise économique que nous traversons semble avoir effacé cette prise de conscience 

Pourtant, même si on en reste à une vision strictement économique du monde, la dégradation des écosystèmes est coûteuse pour nos sociétés : avec le déclin des abeilles par ex c’est l’effondrement de fonctions essentielles comme la pollinisation qui est en question…Les cultures qui dépendent des abeilles représentent 35% de la production mondiale de nourriture et en 2005 déjà on estimait la valeur de l’activité pollinisatrice des insectes et en particulier des abeilles à 153 milliards d’euros pour les principales plantes cultivées pour l’alimentation humaine !

Elle est due à quoi, cette disparition dramatique des abeilles et que fait-on pour y remédier ?

Il existe des parasites et des prédateurs comme le frelon asiatique par exemple, mais surtout, les pesticides qui sont gravissimes pour les abeilles. En France, une étude de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) sur les épandages de pesticides vient de conclure que les abeilles sont « sensibles à la lumière », ce qui veut dire en clair qu’elles butinent à la lumière du jour (ce qu’on aurait pu deviner en les observant tout simplement !). Et le ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll vient d’annoncer l’interdiction d’ici 3 mois de l’épandage en journée sans possibilité de dérogation… une façon de donner un peu d’air frais aux abeilles…

La chronique « Quelle Époque Éthique » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée jeudi 22 mai 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Quelle Époque Éthique », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.