Actions :

Que faire pour la journée des droits des femmes ?

Tous les ans, le 8 mars, de nombreux événements se mettent en place pour manifester contre les inégalités hommes-femmes, en France et dans le monde, et célébrer les combats menés jusqu’ici pour les diminuer. En allant à une exposition, un débat ou simplement en surfant sur le net, participez à cette journée de lutte pour les droits des femmes.

DSC_0008 (Copier)
Détail de la fresque Rosa Parks fait le mur © GFR

Cette année, les Nations Unies ont choisi d’intituler cette journée avec une note d’espoir : « La parité en 2030 : avancer plus vite vers l’égalité des sexes ! ». Divers événements sont prévus dans les grandes villes françaises et des manifestations ont eu lieu le dimanche 6 mars.

Vous trouverez ci-dessous une sélection d’idées pour passer une journée riche et diversifiée.

  • Si vous avez quelques minutes de libre au travail ou chez vous, vous pouvez (re)découvrir le tumblr Les mots tuent. La journaliste et blogueuse Sophie Gourion dénonce la banalisation des violences sexistes dans les médias. Autre tumblr, Paye ta shnek regroupe des témoignages de harcèlement sexiste dans l’espace public. Un regard fort sur les agressions verbales dont souffrent de nombreuses femmes chaque jour. Pour terminer cette excursion virtuelle, vous pouvez jeter un coup d’œil au hashtag #silesfemmesparlaientcommeleshommes qui permet de lever le voile sur le sexisme ordinaire avec une pointe d’humour sarcastique.
  • Pour vous, messieurs, c’est le moment d’oser le rouge à lèvres. L’action Mettez du rouge propose aux hommes de montrer qu’ils s’engagent à agir contre la violence faite aux femmes et qu’ils se sentent concernés par la cause féministe. Cette action permet de rappeler qu’on estime à 230 le nombre de viols ou tentatives sur des femmes par jour en Fance. Un chiffre impressionnant.
  • Pour les Lillois, c’est le moment de se mettre au sport ! L’espace famille bois blanc associé à la ville de Lille proposent une balade urbaine, à partir de 13h30. Pour montrer leur soutien aux femmes de monde entier, les amateurs de vélo, trottinette, roller, sont attendus à l’entrée du parking Champs de mars.
  • Entre 10h et 18h30, l’exposition Les grandes résistantes contemporaines se visite à l’Hôtel de Ville de Paris. Conceptualisée par l’association Femmes ici et ailleurs, elle présente 32 portraits illustrant les combats menés par les femmes du monde entier.affiche (Copier)
  • Pour ceux qui passeraient par le 19ème arrondissement de Paris, pourquoi ne pas faire un détour pour contempler la fresque urbaine, Rosa Parks fait le mur ? Elle a été effectuée par cinq street artistes, dont quatre femmes, en étroite collaboration avec les habitants de ce quartier.
    Un atelier de sérigraphie de rue d’affiches féministes est proposé de 15h à 18h, en partenariat avec le collectif La Rage. Il permettra de se questionner sur la place des femmes dans le milieu de l’art urbain.
  • Le soir, à 19h30, chacun peut venir écouter et participer au débat genre, corps, santé & résistances organisé par le collectif 8 mars pour touTEs. Il se déroule au Centre international des cultures populaires à Paris. Trois discussions seront amenées par des groupes d’intervenantes sur les sujets : Précarité et conséquences économiques des discriminations sur notre accès à la santé, les enjeux politiques des normes sociales sur nos corps, nos corps, nos savoirs.
  • Si vous en avez assez de filer vos collants dès que vous vous asseyez, de regarder cinq fois par jour s’il n’y a pas un petit trou au niveau de vos genoux, alors rejoignez la campagne de l’association Halte à l’obsolescence programmée, mise en ligne dans le cadre de cette journée des droits des femmes. L’association cherche à dénoncer l’obsolescence rose des collants et appelle à des collants durables.

j

Ce n’est pas terminé !

Et demain, après-demain… continuez à vous intéresser et à prendre part au combat pour l’égalité des sexes. Il ne se limite pas à une journée par an. En France, les inégalités salariales diminuent lentement mais ne s’effacent toujours pas, les femmes sont victimes de préjugés sexistes banalisés que ce soit lorsqu’elles sont interpellées dans la rue, dans les traitements médiatiques ou chez elles, lorsqu’elles font la majorité des taches ménagères.

De nombreuses initiatives féministes voient le jour et, pas seulement dans le cadre de la journée des femmes. Par exemple, du 18 au 27 mars, à Créteil, se déroule la 38e édition du Festival international des films de femmes. L’occasion d’aller se faire une toile tout en réfléchissant à la place des femmes dans l’industrie cinématographique.
On peut aussi noter la mise en vente en avril du Pur Arabica Ouganda des productrices, un café bio produit par des femmes. A goûter !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Sylvie Nadin

Après un master en sciences de l'atmosphère et de l'océan, Sylvie débute une formation en journalisme. La science doit être accessible à tout le monde et pas qu'aux scientifiques ! Face aux problèmes environnementaux actuels, elle s'engage personnellement dans la voie de l'écologie. Souvent pessimiste, elle croit tout de même qu'un avenir radieux est possible, si on se donne la peine de le construire.