Quand les espèces menacées se dévorent entre elles

Les attaques de jaguars contre les tortues marines se multiplient dans le nord du Costa Rica et préoccupent les spécialistes. Ces chocs mortels mettent en évidence des déséquilibres écologiques majeurs et invitent à repenser la philosophie de préservation des espèces.

tortue Quand les espèces menacées se dévorent entre ellesDes nageoires au menu du jaguar

Une nouvelle étude révèle une augmentation importante du nombre de tortues dévorées par des jaguars dans le parc national Tortuguero, constitué de forêts tropicales et d’habitats marins.

Les attaques ont lieu la nuit, lorsque les tortues vertes arrivent sur les plages pour y déposer leurs œufs. Quittant le couvert de la jungle, les jaguars affamés tuent les reptiles d’une morsure à la gorge, avant de les trainer vers la forêt pour dévorer leurs nageoires et la chair de leur cou.

Diego Verissimo, chercheur pour l’ONG Global Vision International et principal auteur de l’étude, souligne l’ampleur du phénomène:  « Au cours des dernières années, nous avons assisté à près de 200 cas par an de prédation de tortues par des jaguars. »

La tortue verte, principale victime

Dans 99% des cas, il s’agit de tortues vertes (Chelonia mydas). Sont également dénombrées 3 tortues imbriquées (Eretmochelys imbricata) et une tortue luth (Dermochelys coriacea) parmi les 676 attaques de tortues marines documentées.

Si ce type d’interactions entre ces espèces a déjà été observé dans les années 50, la fréquence des agressions augmente de manière inquiétante, sans que les spécialistes parviennent à l’expliquer. Diego Verissimo affirme: « Il y a plusieurs possibilités. L’une des explications possibles pourrait être la dégradation de l’habitat, qui oblige les jaguars à se déplacer vers la côte. Une autre hypothèse penche pour la diminution du nombre de proies comme les pécaris et les cerfs, en raison de la chasse illégale. »

 

En page 2 : préserver l’habitat plutôt que l’espèce

 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone