Quand écologie rime avec économies

Passer à la caisse coute cher. C’est ce qu’a révélé une enquête de la Répression des fraudes. Les prix affichés en magasin ne correspondent pas toujours à ceux facturés en caisse. Mais Philippe Green a la solution : il explique dans son guide qu’être écolo fait faire des économies.

Quand écologie rime avec économies« Des anomalies ont été constatées dans plus de la moitié des établissements contrôlés (54%). Le prix facturé était différent du prix affiché pour 7% des articles ayant été vérifiés. En outre, les erreurs étaient défavorables aux consommateurs dans six cas sur dix », indique le rapport de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

La solution : suivre l’ « Ecofrugal project » de l’ancien financier Philippe Green. Vous y trouverez des astuces pour réduire vos factures tout en réduisant votre impact sur la planète. A la clé : 5 000 euros d’économies ! « Les gens ne se rendent pas compte de l’importance de toutes ces petits gestes agrégés », précise l’auteur.

Ses 99 fiches pratiques sont désormais téléchargeables en eBook pour 9,99 euros. Aussi sur : www.ecofrugalproject.org. Extraits.

 

Pour l’alimentaire

Pour réaliser la plus grosse économie (soit 500 euros), fournissez-vous en fruits et légumes locaux ou bio auprès d’une association qui œuvre pour le maintien d’une agriculture paysanne (Amap). Le constat de Philippe Green : « le prix d’un panier Amap de 4 à 5 kg oscille en moyenne entre 12 € et 18 €. Il coûte 15 % moins cher que son équivalent acheté dans le commerce. Un panier hebdomadaire suffit pour 2 personnes. »

 

Plus d’astuces sur les pages suivantes !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone