Qatar Airways et l’après-pétrole

Qatar Airways, Qatar Science & Technology Park (QSTP) et Qatar Petroleum (QP) ont lancé le projet de recherche Qatar Advanced Biofuel Platform (QABP) destiné à produire les futurs biocarburants.

Le consortium avait en octobre dernier relié Londres à Doha grâce à un avion nourri à 50% de GTL (kérosène synthétique liquide) et à 50% de kérosène conventionnel. Libérant moins de dioxyde de souffre, le GTL permet d’améliorer la qualité de l’air dans les aéroports. Forte de ce premier succès, la compagnie a décidé de lancer un projet plus ambitieux : une chaîne de production de biocarburant.

Il y a sept mois, Qatar Airways, QSTP et l’entreprise américaine Verno Systems Inc., ont réalisé une étude de faisabilité sur les biocarburants de seconde génération à partir de biomasse lignocellulosique des plantes appelée BTL (Biomasse to liquid) et ses dérivés. Cette étude recense les différentes solutions qui ne proviennent pas de productions réservées à l’alimentation humaine, y compris pour l’eau. Le “Qatar Advanced Biofuel Platform” (QABP) aura pour objectif de développer et de concrétiser les biocarburants.

En attendant, la compagnie s’est engagée à servir des plateaux repas 100% recyclables.

Qatar Airways est déjà bien placé en ce qui concerne les émissions de CO2 grâce à une flotte de dernière génération qui comptera 120 appareils en 2013

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone