Prevenir les intoxications au monoxyde de carbone

Par le Dr Sandrine Segovia-Kueny : retrouvez sa chronique ECOSANTE tous les samedis sur Néoplanète web radio !

CODepuis 30 ans, grâce à la politique de prévention, le nombre d’intoxications est en baisse. En 2007, plus de 1300 épisodes d’intoxications au monoxyde de carbone, impliquant prés de  4 200 personnes et une centaine de décès ont été enregistrés.

Qu’est-ce qu’il faut savoir ?

Le monoxyde de carbone est un gaz indétectable,  invisible, inodore et non irritant. Il peut être mortel en moins d’une heure. Les intoxications ont lieu dans 86 % dans les habitations et la chaudière en est la source prés de la moitié des cas (42,4 %). Alors que les sources d’intoxication sont les appareils de chauffage à combustion, plus des trois quarts des Français qui en possèdent ne sont pas conscients d’avoir chez eux des appareils susceptibles d’émettre du monoxyde de carbone (CO).

Que faire ?

•    Faire vérifier systématiquement et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude et les conduits de fumée par un professionnel qualifié  avant chaque hiver
•    Aérer quotidiennement au moins 10 minutes, maintenir les systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement et ne jamais obstruer les entrées et sorties d’air
•    Respecter systématiquement les consignes d’utilisation des appareils à combustion prescrites par le fabricant

C’est pourquoi, le 28 septembre, le Ministère de la santé et des sports et l’Inpes ont présenté la campagne de prévention et de bons gestes pour lutter contre les risques liés au monoxyde de carbone. Agir ensemble pour la qualité de notre environnement, c’est agir pour prévenir les risques sur notre santé.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Spécialiste des questions en santé environnement, des risques sanitaires environnementaux et de la gestion de crise, responsable d'enseignement à ENA et de cours à HEC. Deux ans conseiller technique risques santé environnement au cabinet de Jean-Louis Borloo (juin 2007- mai 2009) Déléguée générale de l' association Santé Environnement France pour Ile-de-France (ASEF). Déléguée générale de la Société Française de Santé et Environnement (SFSE). Secrétaire générale de la Société Française de Médecine de Catastrophes (SFMC)