Première journée contre le gaspillage alimentaire

Flickr picsishouldshareAujourd’hui, c’est la journée mondiale de l’alimentation et surtout la 1ère journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire

Premiere-journee-de-lutte-contre-le-gaspillage-alimentaire-

 

 

Version écrite de la chronique, collaboration: Nathalie Cayzac

Répétons ces chiffres honteux : alors que la planète compte 870 millions de personnes mal nourries, chaque français jette environ 20 kg de nourriture par an – dont 7 kilos encore emballés. La bonne nouvelle c’est que le gouvernement français appuyé par l’ONU et la FAO prend les choses en main et a mis en place un pacte en 11 mesures signé par la société civile dont le point d’orgue est ce 16 octobre.

Que va-t-il donc se passer aujourd’hui ?

Comme le but est de nous informer sur ce scandale des sociétés modernes, le site gaspillagealimentaire.fr est mis en place, afin de mobiliser les collectivités, associations, commerçants, consommateurs dans un même but : réduire de moitié le gaspillage d’ici à 2025. Ce site va relayer toutes les initiatives: récupération d’invendus, opérations  » zéro gaspi  » dans les cantines, ateliers pour apprendre à cuisiner les restes etc.

Des mesures plus radicales

La plus emblématique est la disparition à la fin de l’année de la DLUO, la date limite d’utilisation optimale, qu’il ne faut pas confondre avec la DLC qui concerne les produits frais. Les anglais le font déjà car il suffit de se fier à son bon sens pour savoir si des pâtes ou des gâteaux secs sont encore mangeables au lieu de les jeter sans réfléchir… Les mœurs commencent donc à changer, il y a quelques jours, un grand banquet gratuit avec des produits périmés a été organisé à Prague et a eu un succès fou et un couple d’américains dont la fille a annulé son mariage au dernier moment a décidé de maintenir la réception pour offrir le buffet à 200 sans-abris, joli non ? Vive les non-mariés !

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mercredi 16 octobre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.