Pourquoi la consommation de viande a-t-elle baissé aux Etats-Unis ?

Après une ascension fulgurante, la consommation de viande aux Etats-Unis est en train de diminuer plus rapidement que quiconque n’aurait pu le prévoir. Pourquoi ?

Pourquoi la consommation de viande a baissé aux Etats-Unis ?Les « rois des carnivores »

C’est ainsi que The Economist nommait les Américains en avril dernier face à leur niveau de consommation de viande par habitant. Seule la population du Luxembourg consomme encore plus de viande. En effet, chaque année depuis la Seconde Guerre mondiale, en même temps que la population américaine augmente, l’élevage des animaux croit, ainsi que leur nombre mené aux abattoirs. La quantité de viande consommée par américain a augmenté de façon constante lors du dernier demi-siècle.

Mais depuis 5 ans, cette tendance s’est inversée ! Pour être plus précis, une diminution de 12,2%  a été enregistrée. Au cours de cette même période, la population américaine a continué à augmenter, mais grâce à la baisse de consommation de viande, plusieurs centaines de millions d’animaux ont été épargnées chaque année.

Quel est le moteur de la tendance?

Le CME Group, un des opérateurs de bourse les plus importants au monde et propriétaire du Dow Jones Index, a publié son analyse. Le CME pointe une augmentation des coûts des aliments, qui entraine une augmentation des prix des produits d’origine animale. Il note aussi : « Ajoutée aux efforts d’un grand nombre d’organismes à but non lucratif qui s’opposent à la consommation de viande pour des raisons diverses telles que l’environnement, les droits des animaux ou la justice sociale, il est même étonnant que la consommation de viande ait tenue aussi longtemps. »

Tout à fait. Les gens choisissent de manger moins de produits animaliers, mais pas seulement pour des raisons économiques.

Une étude publiée par l’État du Kansas a conclu que les campagnes de protection des animaux ont permis une nette diminution de la demande pour la volaille et le porc. La couverture du Nation’s Restaurant News titrait « les marques qui s’adressent aux végétariens enregistrent une croissance de leur chiffre d’affaires et gagnent en popularité auprès des consommateurs ».

Un article de USA Today du mois de mars résumait également la situation: « Que ce soit en raison de la hausse des prix, du souci de l’environnement, ou d’une prise de conscience de leur santé, les Américains mangent moins de viande. La pression se fait sentir partout, et pour la première fois depuis des décennies, la surconsommation de viande est en train de diminuer ! »

 

 

En page suivante : végétarisme, bien-être animal… les choses bougent aux USA !

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone