Potogreen, un jardin de poche urbain

Ils empêchent les automobilistes de se garer n’importe où… mais qu’est-ce qu’ils sont moches ! En regardant les 335 000 poteaux qui longent les trottoirs parisiens, la créatrice Paule Kingleur a eu l’idée de Potogreen, des jardins de poche urbains à poser au sommet des bittes anti-stationnement.

L’association ParisLabel a un objectif : s’approprier et revégétaliser la ville pour rendre sa place à l’esthétique. Comment sensibiliser les usagers à l’embellissement de leur quartier, au respect de la rue et de la biodiversité avoisinante ? Paule Kingleur, créatrice et présidente de ParisLabel, a imaginé Potogreen, une opération de végétalisation « instinctive ».

Aidée, entre autres, de la mairie du 2ème arrondissement et de 600 enfants des écoles du 2ème, elle a créé des Potogreens, une couronne de quatre sacoches qui se dispose au cou du potelet. Chaque sacoche accueille une plantation : aromatique, indigène, légumineuse…

L’association n’a pas négligé l’aspect écologique puisque les sacoches sont fabriquées en toile de tente recyclée et que les contenants qui accueillent la terre et les plantes sont des briques de lait vides. Les couronnes, elles, ont été fabriquées par un atelier d’insertion professionnelle Emmaüs, « La Friperie solidaire », témoignant de la dimension sociale et solidaire du projet.

Paule Kingleur espère que ses Potogreens créeront du lien social, notamment via le don ou le troc de graines ou plants, l’échange de conseils de jardinage ou encore l’arrosage partagé. L’association a également impliqué les commerçants pour qu’ils acceptent les Potogreens devant leur devanture et les conseils de quartier pour qu’ils relayent l’information.

Vous souhaitez adopter un Potogreen et participer à la végétalisation de Paris ? Collectez dès à présent des briques de lait d’1 L (4 briques par Potogreen), adoptez 5 à 15 Potogreen en vous inscrivant sur : parislabel@gmail.com, préparez vos semis et plantez vos végétaux. Rendez-vous le dimanche 5 juin 2011, lors de la journée mondiale de l’environnement, sur la placette du M° Quatre Septembre à Paris.

Crédit photo : Paule Kingleur


Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone