Et si on potageait… en appartement ?!

phlife-aid-007-038_A5-phovoir.com_Le jardinage urbain prend de l’ampleur partout dans le monde. Comment planter en intérieur ? Sortez vos tuteurs, voici quelques tuyaux…

Potagers-d-appartement-

 

 

 

 

Version écrite de la chronique

Tomates, carottes, pommes de terre on en mange à toutes les sauces. Alors pourquoi ne pas les cultiver chez soi? A l’heure où les prix grimpent et où la qualité flétrit c’est un bon moyen de manger sainement et de faire des économies. Tout le monde n’a pas de jardin ? Qu’à cela ne tienne, de nombreuses alternatives existent.

Le potager en jardinière s’accroche directement sur le balcon

Et il y en a d’autres. Le potager carré qui se présente comme un large bac en bois à poser à même le sol. Ou le kit du potager pour ceux qui ont la chance d’avoir une terrasse. Il contient des bacs, une serre, un système d’arrosage, des billes d’argiles, des pastilles de terreaux et des graines. Côté technologie on développe d’autres formes de culture: comme le potager vertical qui s’autoalimente grâce à une pompe. L’avantage c’est qu’on peut le fabriquer soi-même! Il suffit d’accrocher des goulots de bouteilles à intervalles réguliers, de les remplir de billes d’argile et de relier le tout par une pompe à eau. Et pourquoi pas, le potager électrique! Une sorte de chauffeuse à vapeur qui facilite l’entretien de vos plantes! C’est tout nouveau et accessible pour environ 170€.

On peut jardiner en intérieur, mais peut-on semer la même chose que dans un potager de jardin ?

Absolument. Mais attention à ne pas fatiguer votre sol. Cela pourrait attirer les insectes et les maladies. Un conseil ? Adopter une famille de légumes par année. Commencez par faire pousser des légumes à feuilles. Ils ont besoin d’un sol riche donc cette nouvelle terre sera idéale pour tous choux, épinard ou salade. L’année suivante plantez du légumineux. Petits pois et haricots verts rechargeront la terre en azote. La 3ème année le terreau sera assez riche pour les légumes à racines. Pommes de terre, carottes et navets qui iront puiser en profondeur ce qu’il reste de minéraux. Bien sûr, vous pouvez cultiver aussi tous ces légumes en même temps si vous avez pas mal de terrain et alterner pour ne pas fatiguer la terre, à vos râteaux !

La chronique « Environnement » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce lundi 13 janvier 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.