Une pomme par jour éloigne le docteur pour toujours

©faberzeus.tirage-art Des chercheurs chinois ont récemment découvert que manger des pommes renforce notre système immunitaire et nous protège des effets néfastes du tabac et des risques d’obésité.

Une étude américaine a déjà prouvé les bienfaits de la pomme sur la fonction respiratoire ou, pendant la grossesse  pour réduire le risque d’asthme chez les enfants. Cette fois-ci, des chercheurs chinois ont voulu tester son impact sur les dégâts causés par la fumée de tabac au niveau pulmonaire. Pendant 4 jours, ils ont exposé des souris à la fumée de cigarette, jusqu’à 6 heures par jour. Puis ils ont administré à certaines d’entre elles des polyphénols de pomme.  Ils se sont aperçu que ces souris avaient les poumons et les bronches beaucoup moins enflammés que les autres. D’après les chercheurs, les antioxydants et notamment l’acide ursolique contenus dans le fruit augmente la masse musculaire et l’énergie des souris et les protège à long terme des maladies cardiovasculaires.

©dimitridf

Autre découverte de chercheurs de l’Université de l’Iowa : l’acide ursolique, un composant présent dans la peau du fruit contiendrait des molécules « anti-obésité ». Des souris obèses ont ainsi vu leur masse musculaire  et leur consommation énergétique augmenter  tandis que la surcharge des cellules de leur foie diminuait.

Une consommation régulière de pomme semblerait donc contribuer au maintien d’une bonne santé. Et pour éviter les pépins, préférez bien sûr les pommes bio qui n’ont pas subi de traitements chimiques.

Cette chronique « Bonne Nouvelle » a été diffusée le mercredi 14 janvier 2013 sur Europe 1. A partir du mois de février, vous pourrez relire tous les jours sur Néoplanète les chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement » de Yolaine de la Bigne, enrichies de photos, de vidéos et de liens internet. 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.