Quelle époque éthique !

Y-a-t-il un âge pour avoir un enfant ?

Trop vieux pour être papa ? C’est ce qu’a décidé l’Agence de biomédecine française pour Luigi, 69 ans. Sauf que le tribunal de Montreuil n’est pas tout à fait d’accord et demande à l’agence de revoir sa copie.

i

Écoutez Yolaine de la Bigne derrière le micro de Sud Radio ! Retrouvez-la chaque matin à 6h10 et 7h22 du lundi au vendredi, dans « Quelle époque éthique », une chronique à télécharger :

Version audio :

Version écrite, collaboration Nathalie Cayzac :

Le tribunal administratif de Montreuil a tranché et demande à l’Agence de biomédecine de laisser à un homme de 69 ans la possibilité de récupérer son sperme congelé pour une PMA avec sa jeune épouse.

C’est le Parisien qui le 1er a révélé cette affaire ; Luigi a 69 ans et son épouse 33. Celle-ci ayant du mal à attendre un enfant, ils décident de mettre en place un processus de procréation médicalement assistée (PMA). Lors des examens cliniques nécessaires avant l’opération, on découvre à Luigi un début de cancer dont le traitement et l’opération vont le rendre stérile. Il confie donc son sperme à un établissement parisien afin qu’il soit congelé et que la PMA puisse avoir lieu après l’opération. Mais les médecins sont assez réticents, vu son âge, du coup le couple part faire sa PMA en Belgique mais l’Agence de biomédecine refuse de laisser exporter les gamètes de sperme. C’est cette décision que vient de rejeter le tribunal de Montreuil. En demandant à l’Agence de revoir sa copie avant le 14 mars.

Pour se défendre, l’Agence s’appuie le Code de la Santé publique qui précise qu‘un couple peut prétendre à une PMA s’il est « en âge de procréer », ce qu’elle n’a pas l’air de concéder à cet homme

C’est tout le débat : contrairement à une femme, un homme n’a pas d’horloge biologique de la procréation : on n’a fait aucun reproche à Charlie Chaplin ou Mick Jagger qui ont eu des enfants à 73 ans. La question est donc éthique : peut-on être père quand on a l’âge d’être grand-père ? La société peut-elle prendre la décision à votre place sachant que c’est elle qui  va financer l’opération ? Bref, une vraie question qui a incité la décision du tribunal de Montreuil mais aussi  celle de l’Agence de biomédecine qui a fait appel. Jusqu’à quel âge on peut faire des enfants et la société peut nous accompagner dans ce choix ? Un bon sujet pour une émission de Philippe David !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone