Vos téléphones mobiles reprennent vie en Côte d’Ivoire

Serge Kimbel, le fondateur de Morphis au Havre , explique comment on recycle nos téléphones

 

 

Serge Kimbel, fondateur et dirigeant de Morphosis, qui intervient sur des téléphones portables et des appareils électroniques en toute fin de vie pour en extraire les métaux rares comme l’or et l’argent (un gramme dans chaque carte). C’est ici, dans un ancien hangar à bateaux immense, que les 12 tonnes de téléphones ivoiriens ont débarqué. Il nous explique au Havre ce dernier itinéraire.

Comment faire de l'argent avec nos téléphones - ici un lingot en fusion chez Morphosis

Serge Kimbel, de Morphosis, explique les différentes technologies nécessaires pour extraire les métaux précieux des cartes des téléphones mobiles. A partir d’un constat, il a fallu rechercher les bonnes technologies pour extraire les métaux (qui sont ensuite fondus et revendus). Plusieurs millions de téléphones usagés arrivent chez Morphosis tous les ans, en provenance de toute l’Europe. Selon lui, il serait souhaitable que les fabricants de téléphones s’efforcent de mieux éco-concevoir leurs produits dans la perspective de la fin de vie, ce qui faciliterait aussi leur réparation.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yves Leers

Journaliste spécialisé dans les questions d’environnement (AFP), conseil en développement durable (L’Atelier du climat), ex responsable de la communication et de l’information de l’ADEME.